settings icon
share icon
Question

Pourquoi Dieu a-t-il fait le chemin du salut si étroit ?

Réponse


Ainsi qu’il est transcrit dans Matthieu 7:13-14, Jésus a dit : « Entrez par la porte étroite! En effet, large est la porte, spacieux le chemin menant à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là, mais étroite est la porte, resserré le chemin menant à la vie, et il y en a peu qui les trouvent ». Ce passage interroge sur la bonté de Dieu. Après tout, s’il veut vraiment tous nous sauver, pourquoi ne rend-il pas les choses plus faciles ? Pourquoi ne décide-t-il pas de laisser entrer tout le monde au Ciel ?

Lorsque nous lisons le mot « étroit », nous avons tendance à l'associer à une sélection discriminatoire. On dirait que Dieu nous a tous évalués sur une certaine échelle d'acceptabilité et qu'il ne permet qu'à un petit nombre d'entre nous d'entrer en sa présence. Cependant, quelques versets plus tôt, Jésus a dit à la même audience : « Demandez et l'on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et l'on vous ouvrira. En effet, toute personne qui demande reçoit, celui qui cherche trouve et l'on ouvre à celui qui frappe ». Jésus est clair : le chemin vers la vie éternelle est ouvert à qui désire l’emprunter.

Cependant, la porte du ciel est « étroite » dans le sens où il faut remplir une condition particulière pour y entrer : la foi en Jésus-Christ. Le salut ne se trouve que dans la personne de Jésus-Christ ; il est le seul chemin (Jean 14:6). La porte « large » est non exclusive : elle laisse entrer ceux qui comptent sur l'effort des hommes et toutes les autres religions du monde.

Jésus dit que la porte étroite mène à un chemin « pénible », qui nous fera passer par des épreuves et des décisions difficiles. Pour suivre Jésus, il faut crucifier notre chair (Galates 2:20 ; 5:24 ; Romains 6:2), vivre par la foi (Romains 1:17 ; 2 Corinthiens 5:7 ; Hébreux 10:38), supporter les épreuves avec une patience digne du Christ (Jacques 1:2-3, 12 ; 1 Pierre 1:6) et mener un style de vie séparé du monde (Jacques 1:27 ; Romains 12:1-2). Confrontés au choix entre une route étroite et cahoteuse et une autoroute large et asphaltée, la plupart d'entre nous choisiront la route la plus facile. La nature humaine gravite vers le confort et le plaisir. Lorsqu'ils sont confrontés à la réalité du renoncement à eux-mêmes pour suivre Jésus, la plupart des gens se détournent (Jean 6:66). Jésus n'a jamais essayé de cacher la vérité, et la vérité est que peu de gens sont prêts à payer le prix pour le suivre.

Dieu offre le salut à tous ceux qui l'acceptent (Jean 1.12 ; 3.16-18 ; Romains 10.9 ; 1 Jean 2.2). Mais c'est à ses conditions. Nous devons venir par le chemin qu'Il a prévu. Nous ne pouvons pas créer nos propres chemins ou venir à un Dieu saint par nos propres efforts. Comparés à sa justice, nous sommes tous sales (Ésaïe 64:6 ; Romains 3:10). Dieu ne peut pas simplement excuser ou ignorer notre péché. Il est miséricordieux, mais il est aussi juste. La justice exige que le péché soit payé. Il a payé ce sacrifice au prix fort (Ésaïe 53:5 ; 1 Jean 3:1, 16 ; Psaume 51:7). Sans le sang de Jésus qui couvre notre péché, nous sommes coupables devant le Dieu que nous avons rejeté (Romains 1:20).

Le chemin vers Dieu était complètement fermé, et le péché en était le barrage (Romains 5:12). Personne ne mérite de seconde chance et nous méritons tous de rester sur la « large route qui mène à la destruction » mais Dieu nous a suffisamment aimés pour nous offrir quand même le chemin de la vie éternelle (Romains 5:6-8). Cependant, il sait aussi que dans notre monde égocentrique et saturé de péchés, il n'y a pas beaucoup de gens qui le désirent suffisamment pour venir à lui selon ses conditions (Jean 6:44, 65 ; Romains 3:11 ; Jérémie 29:13). Satan a pavé la route de l'enfer de tentations charnelles, d'attractions mondaines et de compromis moraux. La plupart des gens laissent leurs passions et leurs désirs dicter le cours de leur vie. Ils choisissent le plaisir temporaire et terrestre plutôt que le sacrifice de soi qu'exige le fait de suivre Jésus (Marc 8:34 ; Luc 9:23 ; Matthieu 10:37). Ils ignorent la porte étroite. La plupart des gens préfèrent créer leurs propres religions et concevoir leurs propres dieux. C'est donc avec tristesse, et non avec discrimination, que Jésus a déclaré que le chemin qui mène à la vie éternelle est « étroit, et seuls quelques-uns le trouvent ».

English



Retour à la page d'accueil en français

Pourquoi Dieu a-t-il fait le chemin du salut si étroit ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries