La Bible pratique-t-elle le lavage de cerveau ?


Question : « La Bible pratique-t-elle le lavage de cerveau ? »

Réponse :
Certaines personnes accusent les chrétiens de se servir de la Bible comme d’un outil de lavage de cerveau. Selon eux, on ne peut ouvrir une église et garder ses membres que par des tactiques de manipulation mentale les poussant à changer de mode de vie et d'attitude. Cette accusation est sans fondement, mais ceux qui ne connaissent pas la puissance du Saint-Esprit cherchent à expliquer autrement le changement qui a lieu dans la vie d'une personne qui se convertit à Christ.

Il est vrai que certaines sectes pseudo-chrétiennes pratiquent des formes de lavage de cerveau, mais ce n'est pas ainsi que fonctionne le christianisme authentique. Un pasteur qui aime le Seigneur aspire à nourrir, à édifier et à protéger son assemblée (Jean 21.15-19). Les responsables d'église doivent servir avec humilité, sans penser à eux-mêmes (1 Pierre 5.2-3). Donc, non, la Bible ne recommande ni n’encourage pas le lavage de cerveau ni le conditionnement psychologique.

La Bible parle cependant du contrôle des pensées. La repentance implique un changement d'état d'esprit. Les chrétiens sont appelés à « [se] laisser renouveler par l'Esprit dans [leur] intelligence » (Éphésiens 4.23) et à être d'un même esprit afin d'éviter les conflits (Philippiens 2.2). Nous avons reçu la pensée de Christ (1 Corinthiens 2.16), avec une attitude et un comportement renouvelés, nous sommes devenus une nouvelle créature (2 Corinthiens 5.17). Ce changement n'est pas dû aux manipulations perverses d'un gourou ni au contrôle strict de l'environnement : il est interne, spirituel et réel, dû à l'œuvre du Saint-Esprit, pas à une œuvre humaine (Tite 3.5).

L'homme a hérité de la nature pécheresse d'Adam (Romains 5.12), qui dirige notre être et se manifeste par toutes sortes de péchés dans notre vie (Galates 5.17-21, Éphésiens 5.17-19). L'homme soumis à sa nature pécheresse ne peut connaître Dieu ni lui plaire : il est ennemi de Dieu (Romains 5.10, 8.5-7). La Bible dit que le pécheur vendu au péché a besoin d'une nouvelle nature pour être délivré de sa puissance. Quand nous acceptons Jésus-Christ comme notre Sauveur personnel, nous recevons cette nouvelle nature (2 Pierre 1.4) et le Saint-Esprit vient demeurer en nous et nous donne le pouvoir de dire non au péché et oui à la justice de Dieu (Galates 5.16, Romains 6.12-23). Le croyant en Christ a été libéré (Jean 8.32). Il n'est plus soumis aux désirs de sa nature pécheresse : Christ l'a rendu libre d'accomplir la volonté de Dieu afin de le glorifier dans sa vie.

La Bible ne pratique pas le lavage de cerveau, mais elle propose une alternative à une vie dominée par le péché. Elle nous apprend à vivre selon l'Esprit. Certes, la pensée d'un croyant changera en rejetant les mensonges qu'il croyait auparavant au profit des vérités de Christ. Un croyant rempli de l'Esprit vivra une belle aventure avec Dieu : il sera libre de le servir avec enthousiasme, avec une espérance éternelle à la clef.

English


Retour à la page d'accueil en français

La Bible pratique-t-elle le lavage de cerveau ?