Que signifie le fait que Jésus est le Fils de David ?




Question : « Que signifie le fait que Jésus est le Fils de David ? »

Réponse :
Dix-sept versets du Nouveau Testament décrivent Jésus comme le « Fils de David. » La question se pose alors : comment Jésus peut-il être le fils de David alors que celui-ci a vécu environ 1 000 ans avant lui ? La réponse est que Christ (le Messie) était l’accomplissement de la prophétie du descendant de David (2 Samuel 7.12-16). Il était le Messie promis, ce qui fait de lui le rejeton de David. La généalogie de Matthieu 1 prouve que Jésus, en tant qu’humain, était un descendant direct de David à travers Joseph, son père légal. La généalogie de Luc 3 donne sa lignée à travers Marie, sa mère. Jésus est le descendant de David par Joseph en vertu de son adoption et par Marie en vertu de sa naissance physique. Quand Jésus est appelé le Fils de David, c’est cependant essentiellement en référence à son titre messianique et à la prophétie de l’Ancien Testament le concernant.

Jésus a été appelé : « Seigneur, Fils de David » plusieurs fois par des hommes qui, par la foi, étaient en quête de miséricorde ou de guérison, comme la femme dont la fille était tourmentée par un démon (Matthieu 15.22), les deux aveugles sur le bord du chemin (Matthieu 20.30) et l’aveugle Bartimée (Marc 10.47). Les titres honorifiques qu’ils lui attribuent témoignent de leur foi en lui : en l’appelant « Seigneur, » ils expriment leur conscience de sa divinité, de son autorité et de sa puissance et en l’appelant « Fils de David, » ils affirment qu’il était le Messie.

Les Pharisiens comprenaient également ce que cela signifiait lorsqu’ils entendaient le peuple appeler Jésus « Fils de David, » mais contrairement à ceux qui criaient à lui par foi, ils étaient tellement aveuglés par leur orgueil et leur manque de compréhension des Écritures qu’ils ne pouvaient pas voir ce que voyaient les mendiants aveugles : que devant eux se tenait le Messie qu’ils étaient censés attendre depuis le début de leur existence. Ils haïssaient Jésus parce qu’il refusait de leur accorder l’honneur qu’ils estimaient leur être dû. Alors, quand ils ont entendu le peuple acclamer Jésus comme Sauveur, cela les a rendus furieux (Matthieu 21.15), si bien qu’ils ont comploté pour le faire périr (Luc 19.47).

Jésus a aussi confondu les scribes et les Pharisiens en leur demandant d’expliquer le sens de ce titre : comment le Messie pouvait-il être le Fils de David alors que David lui-même l’appelait son « Seigneur » (Marc 12.35-37) ? Les docteurs de la loi n’ont évidemment pas pu répondre à cette question. Jésus a ainsi découvert aux yeux de tous leur inaptitude à enseigner et leur ignorance de l’enseignement de l’Ancien Testament au sujet de la véritable nature du Messie et les a dressés encore plus contre lui.

Jésus-Christ, le seul Fils de Dieu et la seule porte de salut pour le monde. (Actes 4.12), est aussi le Fils de David, autant dans le sens physique que spirituel.


Retour à la page d'accueil en français

Que signifie le fait que Jésus est le Fils de David ?