Qu'est-ce que l'islamisme ?


Question : « Qu'est-ce que l'islamisme ? »

Réponse :
L'islamisme est différent de l'islam. L'islam est une religion avec plusieurs branches, tandis que l'islamisme est un mouvement politico-religieux au sein de l'islam, fondé sur une certaine interprétation littérale du Coran. Il cherche notamment à imposer la charia, le code religieux et moral inspiré du Coran, à la société. La charia est un code moral strict, qui régit pour ainsi dire tous les aspects de la vie personnelle et sociale, du commerce à l'hygiène. L'islamisme interprète le terme islam (qui signifie « soumission ») très littéralement et exige de tout un chacun la soumission à l'islam sous peine de mort.

L'islamisme est un mouvement éminemment politique, dont l'objectif est de dominer le monde. Certains islamistes veulent y parvenir par la révolution et l'invasion armée afin de soumettre le monde par la force et la terreur, tandis que d'autres préfèrent réformer la société par ses fondements.

Le terrorisme islamique a suscité beaucoup de crainte à l'encontre des musulmans. Cette crainte est en partie justifiée : le choix entre la conversion ou la mort est un aspect bien réel et terrifiant de l'islamisme. Les chrétiens doivent cependant se souvenir que, si tous les islamistes sont musulmans, tous les musulmans ne sont pas islamistes, mais que beaucoup de musulmans sont persécutés par les islamistes à cause de leur refus de se conformer à la charia ou de leur appartenance à la mauvaise secte ou communauté islamique.

Quelle est la réponse biblique à l'islamisme ? Les croyants en Jésus-Christ doivent garder à l'esprit que leurs ennemis sont perdus et passeront l'éternité sans Christ. Les islamistes sont pris au piège d'une religion sombre et désespérante et accomplissent la volonté de Satan en pensant accomplir celle de Dieu. Jésus avait déjà annoncé : « l'heure vient où tous ceux qui vous feront mourir croiront offrir un culte à Dieu. » (Jean 16.2)

Les chrétiens peuvent être consolés de savoir que ce monde n'est pas leur dernière demeure. Notre première préoccupation ne doit pas être de remporter la guerre contre le terrorisme et l'islamisme. Jésus a dit : « Mon royaume n'est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne sois pas livré aux Juifs ; mais en réalité, mon royaume n'est pas d'ici-bas. » (Jean 18.36) Face à la mort de ses ennemis, Jésus nous rappelle que ses disciples ne sont pas des conquérants, mais des sauveurs, des ambassadeurs de l'amour et du pardon de Christ (2 Corinthiens 5.20).

« Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu détesteras ton ennemi. Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent, afin d'être les fils de votre Père céleste. » (Matthieu 5.43-45) Les islamistes, qui interprètent littéralement le Coran, sont pleins de colère et de haine envers tous ceux qui ne se soumettent pas à la charia. Ils ne connaissent pas l'amour et le pardon de Dieu. Nous devons prier pour eux, qu'ils découvrent la vérité en Jésus-Christ. Paul a rencontré Jésus et s'est converti alors qu'il « respirait toujours la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur » (Actes 9.1) : puisse la même chose arriver à des chefs islamistes.

English


Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce que l'islamisme ?