Qu'est-ce que l'intendance biblique ?


Question : « Qu'est-ce que l'intendance biblique ? »

Réponse :
Pour découvrir ce que la Bible dit de l'intendance, il faut commencer par son tout premier verset : « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. » (Genèse 1.1) Dieu, en tant que Créateur, détient une autorité absolue sur toutes choses et choisir tout autre point de départ reviendrait à mal aligner le premier bouton de notre chemise : il ne peut s’ensuivre qu’une erreur généralisée. Rien dans la Bible ne saurait plus avoir de sens si nous passons à côté de cette vérité essentielle, qu'il est essentiel de saisir pour bien comprendre la doctrine de l'intendance.

La doctrine biblique de l'intendance concerne notre relation avec Dieu. Dieu est le propriétaire de la terre et l'homme en est le gérant. Dieu a fait de l'homme son collaborateur dans la gestion de toute notre vie, comme l'explique si bien l'Apôtre Paul : « En effet, nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, la construction de Dieu. » (1 Corinthiens 3.9) En partant de là, nous avons une juste vision et évaluation, non seulement de nos biens, mais surtout de la vie humaine elle-même. L'intendance définit le sens de notre vie dans ce monde, tel que défini par Dieu lui-même. Dieu nous invite à le rejoindre dans son œuvre mondiale et éternelle de rédemption (Matthieu 28.19-20). L'intendance, ce n'est pas Dieu qui nous prive de quelque chose, mais c'est sa manière de faire du bien aux hommes.

Dans le Nouveau Testament, deux termes grecs ayant un sens proche d'« intendance » sont employés. Le premier est epitropos, qui signifie « gérant, contremaître, intendant », ou encore, d'un point de vue administratif, « gouverneur, procurateur ». Ce terme est également employé dans le Nouveau Testament dans le sens de « précepteur », notamment en Galates 4.1-2 : « Voici ce que je veux dire : aussi longtemps que l'héritier est un enfant, il ne diffère en rien d'un esclave, quoiqu'il soit le maître de tout : il est soumis à des tuteurs et à des administrateurs jusqu'au moment fixé par son père. » Le deuxième terme, davantage employé, est oikonomos, qui signifie « gérant, administrateur » et est traduit par « dispensation, intendance, gestion, entretien, administration, ordre, planification, formation » en fonction du contexte. Il s'agit essentiellement de la gestion d'un foyer ou des affaires domestiques.

Dans les Épîtres de Paul, le terme oikonomos prend tout son sens dans l'idée que la responsabilité de l'annonce de l'Évangile est un appel divin (1 Corinthiens 9.17). Paul décrit son ministère comme l'administration (intendance) de la grâce de Dieu, des mystères divins révélés en Christ (Éphésiens 3.2). Dans ce contexte, Dieu est présenté comme un maître de maison qui administre sagement son foyer par l'intermédiaire de Paul, serviteur obéissant du Seigneur Jésus-Christ.

Un autre élément important de ce que dit Paul est que, si nous sommes devenus membres du corps de Jésus-Christ, le service auquel nous sommes appelés n'est pas le fruit de nos propres efforts, mais la force, l'inspiration et la croissance dans la gestion de notre vie émanent du Saint-Esprit, qui demeure en nous, car autrement, nous travaillons en vain et tous nos progrès sont purement humains. Par conséquent, nous devons toujours nous souvenir de la seule source de notre force : « Je peux tout par celui qui me fortifie, [Christ]. » (Philippiens 4.13) Paul a dit également : « Mais par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n'a pas été sans résultat. Au contraire, j'ai travaillé plus qu'eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu [qui est] avec moi. » (1 Corinthiens 15.10)

Quand on parle d'intendance, on pense surtout à la gestion des finances et à la fidélité dans les dîmes et les offrandes, mais nous commençons à voir que c'est bien plus que cela. L'intendance va au-delà de la gestion de notre temps, de nos biens, de notre santé et de notre environnement : elle implique un témoignage d'obéissance à la souveraineté divine. C'est ce qui pousse le disciple de Christ à l'action, à faire des œuvres qui manifestent sa foi en Jésus. Paul était l'intendant de la vérité de l'Évangile, qui lui avait été confiée.

L'intendance est notre obéissance pratique dans l'administration de tout ce que nous possédons, tout ce qui nous a été confié. C'est la consécration de notre être et de nos biens au service de Dieu. C'est reconnaître que nous ne nous appartenons pas à nous-mêmes, mais que Dieu est souverain sur nous et sur tout ce qui est à nous. En tant qu'intendants de Dieu, nous sommes chargés de la gestion de ce qui lui appartient et travaillons constamment sous son autorité. La fidélité dans l'intendance implique de reconnaître pleinement que ce n’est pas à nous-mêmes que nous appartenons, mais à Christ, notre Seigneur, qui s'est donné lui-même pour nous.

La question fondamentale : suis-je le Seigneur de ma propre vie ou Christ est-il le Seigneur de ma vie ? L'intendance exprime notre parfaite obéissance à Dieu et à notre Sauveur et Seigneur Jésus-Christ.

English


Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce que l'intendance biblique ?