Devons-nous utiliser des instruments de musique à l’église ?



 


Question : « Devons-nous utiliser des instruments de musique à l’église ? »

Réponse :
Les instruments de musique étaient clairement employés pour le culte dans l’Ancien Testament (1 Chroniques 15.16, 16.42, 23.5, 2 Chroniques 7.6, 23.13, 29.26-27, 30.21, 34.12, Néhémie 12.36, Psaume 4.1, 6.1, 54.1, 55.1, 61.1, 67.1, 76.1, Ésaïe 38.20, Amos 6.5, Habakuk 3.19). Le fait que le Nouveau Testament ne condamne pas l’emploi d’instruments de musique indique que cette pratique de l’Ancien Testament s’est poursuivie dans l’Église du Nouveau Testament. L’Église primitive était composée presque entièrement de Juifs. Il est très probable qu’ils aient continué à employer des instruments de musique à l’église, comme pour leur culte précédent.

Ainsi, même sans référence explicite dans le Nouveau Testament, il est clair que l’Église peut employer des instruments de musique pour son culte. Il y a cependant une référence possible en Éphésiens 5.19 : « dites-vous des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels ; chantez et célébrez de tout votre cœur les louanges du Seigneur. » L’expression « célébrez » est une traduction du grec psallontes, dont la racine signifiait frotter, toucher, ou encore pincer. Il était couramment employé en grec pour les instruments de musique à cordes. Quoi qu’il en soit, la Bible n’interdit ni n’ordonne l’emploi d’instruments de musique dans l’Église. Par conséquent, l’Église est libre de les employer ou non, en fonction de la manière dont elle se sent dirigée par Dieu.


Retour à la page d'accueil en français

Devons-nous utiliser des instruments de musique à l’église ?