Quelle influence la Bible est-elle censée avoir sur la société ?


Question : « Quelle influence la Bible est-elle censée avoir sur la société ? »

Réponse :
La Parole de Dieu fait toujours une différence dans les cultures où elle est introduite. À Thessalonique, au Ier Siècle, la foule a traîné les chrétiens dans les rues en criant : « Ces gens qui ont bouleversé le monde sont aussi venus ici. » (Actes 17.6) Il est normal que la Bible ait une influence sur la société comme sur les individus.

Dieu est le Créateur du monde et des hommes qui l'habitent (Genèse 1). Dès le commencement, il a prévu que le monde et les hommes « fonctionnent » d'une certaine manière. Quand la société ne suit pas les principes révélés dans la Bible, cela ne peut tout simplement pas marcher. Dieu est le seul qui comprenne ce qu'il y a de meilleur pour notre vie et il partage sa sagesse avec nous dans sa Parole. Hébreux 4.12 dit que la Parole de Dieu est « vivante et efficace », ce qui signifie entre autres qu'elle s'applique tout autant aujourd'hui à l’époque contemporaine qu'à l'époque de sa rédaction.

Une nation qui honore Dieu apprend à respecter toute sa création, tandis qu'une société qui n'honore pas Dieu ne respectera pas non plus sa création et ses membres en souffriront.

Dès le commencement, les hommes avaient le choix de suivre Dieu ou non, mais nos choix ont des conséquences. L'histoire d'Israël racontée dans l'Ancien Testament rapporte les lois et préceptes sociaux que Dieu leur avait donnés. Quand le peuple respectait ces lois, leur société prospérait, mais quand ils s'en éloignaient, elle déclinait. Les efforts visant aujourd'hui à réduire l'influence de la Bible sur la société ou à marginaliser une vision du monde biblique est révélatrice de l'orgueil de l'homme, qui pense savoir mieux que son Créateur ce qui est bon pour lui.

Tout cela ne veut pas dire que nous devons mettre en place une théocratie sur le modèle de la nation d'Israël antique. Dieu prévoit les systèmes gouvernementaux en fonction de l'époque et du lieu ; mais, si la Bible est bien comprise, son influence sur la société ne peut que mener à moins de criminalité, de divorces et de paresse et à plus d'amour. John Adams, le deuxième Président des États-Unis, a écrit : « Imaginez qu'une nation d'une région éloignée adopte la Bible pour seul texte de loi et exige que chacun de ses citoyens règle sa conduite selon les préceptes qui y sont contenus ! Tout un chacun serait contraint en son âme et conscience à la tempérance, la frugalité et l'industrie, à la justice, la bonté et la charité envers ses frères dans l'humanité, et à la piété, l'amour et la révérence envers Dieu Tout-Puissant. […] Quelle Utopie, quel Paradis cette région serait-elle. » (Journal et autobiographie de John Adams, Vol. III, p. 9). L’Écriture l'exprime encore mieux : « Heureuse la nation dont l'Éternel est le Dieu. » (Psaume 33.12)

English
Retour à la page d'accueil en français

Quelle influence la Bible est-elle censée avoir sur la société ?