Que dit la Bible de la honte et des regrets ?


Question : « Que dit la Bible de la honte et des regrets ? »

Réponse :
Nous ressentons tous une certaine honte et avons tous des regrets à cause des péchés du passé. La Bible a beaucoup de choses à dire à ce sujet et parle de beaucoup de personnes qui ont connu ces sentiments.

Imaginez la honte et les regrets d'Adam et d'Ève après leur péché ! Ils avaient gâché la création parfaite de Dieu. Ils avaient vécu dans un monde parfait, avec un corps et un esprit parfait, jouissant d’une communion parfaite avec Dieu. Quand ils ont choisi de pécher, toute la création a été affectée par le péché et cela a ouvert la voie aux maladies, à la corruption, à la mort et à la séparation éternelle d’avec Dieu. Depuis cette époque, tous les hommes naissent pécheurs, avec une penchant naturelle pour le péché. Heureusement, Dieu, dans sa souveraineté, avait déjà préparé un plan pour les racheter, par le sacrifice de son Fils Jésus-Christ, qui donne à chacun de nous la possibilité d'être sauvés et de vivre éternellement avec lui. Malgré cela, Adam et Ève ont certainement regretté toute leur vie la perte de leur innocence et des bénédictions qui y étaient liées. Nous savons qu'ils ont eu honte de leur nudité (Genèse 3.10). Ils ont vécu le reste de leur vie dans les regrets, car après tout, ils se souvenaient du paradis.

Un autre exemple biblique de honte et de regrets est celui de l'Apôtre Pierre. Jean 13.37-38 raconte la nuit où Christ a été trahi. Juste avant la Pâque, Pierre lui a promis qu'il était prêt à donner sa vie pour lui, mais Jésus lui a répondu que cette même nuit, il nierait trois fois le connaître. Un peu plus tard, Pierre a effectivement renié Jésus parce qu'il craignait pour sa vie (Jean 18.15-27, Matthieu 26.31-35, 69-75). Après cela, « il sortit et pleura amèrement » (Luc 22.62). Par la suite, il a été restauré et grandi dans la foi, au point de devenir un des pères fondateurs de l'Église primitive. Après avoir été pardonné, il a « afferm[i s]es frères », ainsi que Jésus l'avait annoncé (Luc 22.32). Il a vécu le restant de sa vie avec la honte et le regret d'avoir renié Christ publiquement, mais sa compréhension approfondie de la personne et de l'œuvre de Christ lui a permis de surmonter ces sentiments, parce qu'il savait que Dieu, dans sa grâce, lui avait pardonné, ce qui lui a permis de dépasser ses regrets pour prendre soin des brebis de Jésus (Jean 21.17).

La Bible dit que si nous confessons nos péchés et mettons notre foi en le sacrifice et en la résurrection de Christ, nous sommes ses enfants (Jean 1.12), purifiés de toute injustice (Colossiens 1.15-22), et nous avons l'assurance de notre salut (Jean 10.27-30, Hébreux 7.24-25). En grandissant spirituellement et en passant quotidiennement du temps avec Dieu par la prière et la lecture de sa Parole, nous apprenons à l'aimer de plus en plus. Nous savons qu'il a éloigné nos péchés de nous aussi loin que l'Orient est éloigné de l'Occident (Psaume 103.12). Certes, les regrets des erreurs du passé sont toujours là, mais ce n'est pas le plus important : nous pouvons garder les yeux fixés sur Jésus, qui fait naître la foi et la mène à la perfection (Hébreux 12.2). Paul l'exprime ainsi : « Frères et sœurs, je n'estime pas m'[…]être moi-même déjà emparé [du prix], mais je fais une chose : oubliant ce qui est derrière et me portant vers ce qui est devant, je cours vers le but pour remporter le prix de l'appel céleste de Dieu en Jésus-Christ. » (Philippiens 3.13-14) La honte et les regrets sont derrière nous. Nous devons apprendre à oublier.

Romains 8.1 est une grande source de réconfort pour le croyant qui lutte avec la honte et les regrets du passé : « Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. » Nous sommes pécheurs, mais aussi justifiés. Nous avons un passé honteux, mais aussi un avenir meilleur. Nous marchions jadis dans la folie et la rébellion, mais maintenant, nous marchons en nouveauté de vie (Tite 3.3-7, Romains 6.4). Dieu a déjà pardonné les péchés que nous regrettons et qui nous font honte, si bien que nous pouvons à présent avancer. « J'ai été crucifié avec Christ ; ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi ; et ce que je vis maintenant dans mon corps, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et qui s'est donné lui-même pour moi. » (Galates 2.20)

English


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de la honte et des regrets ?