Qu'est-ce que l’herméneutique biblique ?


Question : « Qu'est-ce que l’herméneutique biblique ? »

Réponse :
L'herméneutique biblique est l'étude des principes et méthodes d'interprétation du texte biblique. 2 Timothée 2.15 exhorte les croyants à pratiquer l’herméneutique : « Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme qui a fait ses preuves, un ouvrier qui […] expose avec droiture la parole de la vérité. » Le but de l'herméneutique biblique est d'apprendre à interpréter, à comprendre et à mettre en pratique la Bible.

Le premier principe d'herméneutique biblique est la nécessité d’interpréter la Bible littéralement. Sauf pour les passages présentant clairement un caractère symbolique et les figures de style, le sens le plus évident du texte est le meilleur. La Bible doit être prise au pied de la lettre. Quand, par exemple, en Marc 8.19, Jésus parle de « cinq mille hommes », l'herméneutique implique de comprendre ce chiffre littéralement : une foule de cinq mille hommes affamés, qui a été miraculeusement nourrie de pain et de poisson. Tout effort visant à « spiritualiser » ce chiffre ou à exclure la dimension miraculeuse du texte ne lui rend pas justice et ignore l'intention de l'auteur. Certains exégètes font l'erreur de chercher à lire entre les lignes pour y trouver un sens ésotérique, comme si chaque passage était porteur d'un message spirituel caché que nous devions décrypter. L'herméneutique biblique nous permet de rester fidèles à l'esprit des Écritures, sans allégoriser les versets qui doivent être compris littéralement.

Un autre principe herméneutique crucial est que les passages doivent être interprétés d'une manière contextuelle, en tenant compte des données historiques et grammaticales. Pour interpréter un passage historiquement, nous devons comprendre la culture, l'arrière-plan et la situation de ses destinataires directs. Par exemple, pour bien comprendre la fuite de Jonas en Jonas 1.1-3, nous devons nous intéresser à l'histoire des relations entre Israël et les Assyriens. Pour interpréter un passage grammaticalement, nous devons suivre les règles grammaticales et connaître les nuances hébraïques et grecques. Par exemple, quand Paul parle de « notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ » en Tite 2.13, les règles grammaticales montrent que les termes Dieu et Sauveur sont parallèles et tous deux en apposition à Jésus-Christ. Autrement dit, « notre grand Dieu » dont parle Paul est clairement Jésus. Interpréter un passage dans son contexte implique de tenir compte du contexte d'un verset ou passage pour en déterminer le sens. Le contexte inclut les versets qui précèdent et succèdent directement à ceux qui nous intéressent, l'ensemble du chapitre, du livre, et, dans son sens le plus large, la Bible entière. Par exemple, certaines affirmations surprenantes de l'Ecclésiaste s'éclaircissent en les mettant dans leur contexte : ce livre est écrit d'une perspective terrestre, « sous le soleil » (Ecclésiaste 1.3). D'ailleurs, l'expression sous le soleil est répétée une trentaine de fois dans ce livre, ce qui montre pourquoi « tout n'est que fumée » dans ce monde.

Un troisième principe d'herméneutique biblique est que l'Écriture s'interprète toujours le mieux par l’Écriture. Pour cette raison, pour comprendre un passage, il faut toujours commencer par le comparer à d'autres passages. Par exemple, la condamnation par Ésaïe de l'intention des Judéens d'aller chercher de l'aide en Égypte et de leur dépendance à leur cavalerie (Ésaïe 31.1) était motivée en partie par le commandement de Dieu interdisant explicitement à son peuple d'aller chercher des chevaux en Égypte (Deutéronome 17.16).

Certaines personnes refusent d'étudier l'herméneutique biblique parce qu'elles pensent à tort que cela limiterait leur capacité à découvrir de nouvelles vérités bibliques ou que cela étoufferait le Saint-Esprit qui nous éclaire sur le sens des Écritures. Ces craintes ne sont pas fondées : le but même de l'herméneutique biblique est de trouver la bonne interprétation du texte inspiré. L'herméneutique nous protège contre une application erronée des Écritures et contre nos propres a priori qui faussent notre compréhension. La Parole de Dieu est la vérité (Jean 17.17). Nous aspirons à chercher la vérité, à la comprendre et à l'appliquer le mieux possible. Pour cela, nous avons absolument besoin d'herméneutique.

English


Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce que l’herméneutique biblique ?