À quoi servent les hauts lieux dans la Bible ?



 


Question : « À quoi servent les hauts lieux dans la Bible ? »

Réponse :
Les hauts lieux sont tout simplement des lieux de culte construits en hauteur, ou encore des autels élevés construits dans des vallées. Ils étaient d’abord dédiés au culte des idoles (Nombres 33.52, Lévitique 26.30), surtout parmi les Moabites (Ésaïe 16.12). Il s’agissait de sanctuaires qui contenaient souvent un autel et un objet sacré, comme une colonne de pierre ou un poteau de bois qui pouvait prendre diverses formes, associé à l’objet du culte (animaux, constellations, divinités de la fertilité).

Les Israélites se détournaient sans cesse de Dieu, pratiquaient le culte de Moloc et construisaient des hauts lieux consacrés à Baal (Jérémie 32.35). Salomon a construit le Temple de Dieu à Jérusalem, mais par la suite, il a aussi établi en dehors de la ville des hauts lieux pour les idoles de ses femmes étrangères et les a adorées avec elles, ce qui a provoqué la perte de son Royaume (1 Rois 11.11). Avant la construction du Temple, le peuple offrait des sacrifices sur les hauts lieux païens et Salomon se joignait à eux. Après que l’Éternel lui fut apparu en rêve à Gabaon, il est retourné offrir des sacrifices à Jérusalem, mais son cœur était toujours partagé entre les deux lieux de culte.

Mais tous les hauts lieux n’étaient pas dédiés au culte des idoles. Ils jouaient aussi un rôle important dans le culte israélite. La première mention biblique d’un lieu de culte, qui deviendra par la suite un « haut lieu », se trouve en Genèse 12.6-8, où Abraham a construit des autels à l’Éternel à Sichem et à Hébron. Il a aussi construit un autel dans la région de Morija, où il a offert son fils en sacrifice (Genèse 22.1-2). Ce site est traditionnellement associé à celui du Temple de Jérusalem. Jacob a consacré un monument de pierre à l’Éternel à Béthel (Genèse 28:18-19) et Moïse a rencontré Dieu sur le Mont Sinaï (Exode 19.1-3).

Après la traversée du Jourdain, Josué a construit des colonnes de pierre (Josué 4.20), considérées comme de hauts lieux car les Israélites sont « montés » du Jourdain vers des terres plus élevées. Le prophète Samuel visitait régulièrement ces hauts lieux (1 Samuel 7.16). Les hauts lieux cananéens servant au culte des idoles (Juges 3.19) ont subsisté jusqu’à l’époque d’Élie (1 Rois 18.16-40). Dieu n’a autorisé les sacrifices qu’en un seul haut lieu : le Temple de Jérusalem (2 Chroniques 3.1). Il a ordonné la destruction de tous les autres hauts lieux, accomplie par le roi Josias en 2 Rois 22-23.




Retour à la page d'accueil Français

À quoi servent les hauts lieux dans la Bible ?