Y a-t-il vraiment des guérisseurs par la foi ? Sont-ils aussi puissants que Jésus ?



 


Question : « Y a-t-il vraiment des guérisseurs par la foi ? Sont-ils aussi puissants que Jésus ? »

Réponse :
Le fait que Dieu a le pouvoir de guérir n’importe qui à tout moment ne fait aucun doute. La question est de savoir s’il choisit de le faire à travers des « guérisseurs par la foi », qui convainquent leur public que Dieu veut qu’ils soient en bonne santé et qu’il récompensera leur foi (le plus souvent accompagnée d’un don financier) par la guérison au nom de Jésus.

Comparer le ministère de guérison du Seigneur Jésus à celui des guérisseurs par la foi modernes permet de déterminer si les revendications de ceux-ci sont bibliques. S’ils guérissent par la même puissance et de la même manière que Jésus, on devrait constater d’importantes ressemblances. Or, ce n’est pas du tout le cas. Marc 1.29-34 décrit une journée du ministère de guérison de Jésus. Sa puissance pour guérir et faire toutes sortes de miracles se manifestait à la fois sur les effets physiques et spirituels de la malédiction du péché. Il guérissait les maladies et les blessures physiques, ressuscitait les morts et chassait les démons. Dieu seul peut nous délivrer des conséquences de la Chute de l’homme dans le péché que sont la maladie et la mort. Par ses miracles, Jésus prouvait sa divinité.

Il y a plusieurs différences entre les guérisons de Jésus et celles des guérisseurs par la foi modernes. D’abord, Jésus guérissait instantanément, comme on le voit dans le cas de la belle-mère de Pierre (Marc 1.31), du serviteur du centurion (Matthieu 8.13), de la fille de Jaïrus (Marc 5.41-42) et du paralytique (Luc 5.24-25). La plupart des guérisseurs par la foi, eux, conseillent aux personnes guéries de rentrer chez elles en attendant leur guérison. Ensuite, Jésus guérissait entièrement. La belle-mère de Pierre a été entièrement restaurée d’une maladie qui la clouait au lit, si bien qu’elle s’est levée immédiatement et a préparé un repas pour tous ceux qui étaient dans sa maison. Les mendiants aveugles en Matthieu 20.34 ont recouvert la vue instantanément. De plus, Jésus guérissait tout le monde (Matthieu 4.24, Luc 4.40), sans que les disciples ne les choisissent préalablement, comme le font généralement les guérisseurs par la foi aujourd’hui. Jésus n’avait pas de liste d’attente : il guérissait tout le monde, partout, pas seulement dans un studio, dans des circonstances très précises. Par ailleurs, Jésus guérissait les maladies organiques, pas seulement leurs symptômes, comme le font les guérisseurs par la foi. Jésus n’a jamais guéri de migraine ou de mal de dos : il guérissait la lèpre, la cécité et la paralysie. Ses miracles étaient facilement vérifiables.

Enfin, Jésus guérissait aussi la maladie ultime : la mort. Il a ressuscité Lazare après qu’il ait passé quatre jours dans le tombeau. Aucun guérisseur par la foi n’en est capable. De plus, il n’exigeait pas une foi préalable et la plupart des personnes qu’il a guéries étaient d’ailleurs incroyantes.

Il y a toujours eu de faux guérisseurs qui abusent de la souffrance et du désespoir des malades pour s’enrichir. Une telle attitude est le pire des blasphèmes, car beaucoup de ceux qui gaspillent leur argent sur de fausses promesses rejettent ensuite Christ parce qu’il n’a pas accompli les promesses faites par le prédicateur. Si les guérisseurs par la foi ont le pouvoir de guérir, pourquoi ne se promènent-ils pas dans les couloirs des hôpitaux pour guérir et délivrer tous les patients ? Pourquoi ne guérissent-ils pas les malades du SIDA ? Parce qu’ils ne le peuvent pas : ils n’ont pas le pouvoir de guérison de Jésus.


Retour à la page d'accueil en français

Y a-t-il vraiment des guérisseurs par la foi ? Sont-ils aussi puissants que Jésus ?