Qu’est-ce que la franc-maçonnerie et que croient les francs-maçons ?



 


Question : « Qu’est-ce que la franc-maçonnerie et que croient les francs-maçons ? »

Réponse :
NB : Cet article n’entend pas que tous les franc-maçons sont des occultistes et souscrivent à tout ce qui est décrit ci-dessous : son but est de montrer que la franc-maçonnerie n’est pas une organisation chrétienne. Beaucoup de chrétiens ont quitté la franc-maçonnerie après avoir découvert de quoi il s’agissait réellement. En même temps, il y a des hommes pieux et bons et des croyants authentiques en Christ qui sont également franc-maçons. Nous pensons que c’est parce qu’ils ne comprennent pas ce qu’est vraiment la franc-maçonnerie. Tout un chacun doit prier que le Seigneur lui donne la sagesse et le discernement à ce sujet. Cet article a été relu et validé par un ancien grand-maître d’une loge bleue.

La franc-maçonnerie, la Rose-Croix et les autres « sociétés secrètes » paraissent inoffensives, et beaucoup semblent d’ailleurs enseigner la foi en Dieu. Pourtant, en les examinant de plus près, on découvre que la seule exigence n’est pas la foi en le seul vrai Dieu, mais la croyance en l’existence d’un « être suprême », ce qui inclut les « dieux » de l’islam, de l’hindouisme et de toutes les autres religions du monde. Les croyances et pratiques antibibliques et antichrétiennes de ces organisations sont en partie occultées par lTimes New Romanapparence extérieure d’une compatibilité supposée avec la foi chrétienne. Voici une comparaison entre ce que dit la Bible et la position « officielle » de la franc-maçonnerie :

Salut du péché :
Vision biblique : Jésus s’est offert en sacrifice de propitiation (d’expiation) à Dieu et est mort sur la croix pour les péchés de tous ceux qui croient en lui (Éphésiens 2.8-9, Romains 5.8, Jean 3.16).

Vision maçonnique : Pour devenir membres, les chrétiens doivent ignorer l’exclusivité de Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur, car pour la franc-maçonnerie, nous sommes sauvés par nos bonnes œuvres et en nous améliorant sans cesse.

Vision de la Bible :
Vision biblique : Les Écritures sont pleinement et surnaturellement inspirées de Dieu, inerrantes, et leur enseignement constitue l’autorité absolue, suprême et finale. La Bible est la Parole de Dieu (2 Timothée 3.16, 1 Thessaloniciens 2.13).

Vision maçonnique : La Bible n’est qu’un « Volume de Loi Sacrée » parmi plusieurs autres que la franc-maçonnerie considère comme égaux en importance. C’est un livre important, mais seulement pour les francs-maçons qui se disent chrétiens, et le Coran l’est tout autant pour ceux qui se disent musulmans. Elle n’est pas considérée comme la seule Parole de Dieu ni l’unique Révélation de Dieu à lTimes New Romanhumanité, mais seulement comme un livre religieux parmi d’autres. Elle constitue un bon guide moral. Elle est employée essentiellement comme symbole de la volonté divine, qu’on peut trouver aussi dans d’autres textes sacrés comme le Coran ou les Védas.

Doctrine de Dieu :
Vision biblique : Il n’y a qu’un seul Dieu. Les divers noms de Dieu font référence au Dieu d’Israël et révèlent certains de ses attributs. Adorer ou faire appel à d’autres divinités est de l’idolâtrie (Exode 20.3), que Paul décrit comme un péché odieux (1 Corinthiens 10.14). Jean dit que les idolâtres périront en enfer (Apocalypse 21.8).

Vision maçonnique : Tous les francs-maçons doivent croire en un dieu. Les différentes religions (le christianisme, le judaïsme, l’islam, etc.) adorent le même Dieu en lui donnant des noms différents. La franc-maçonnerie invite les hommes de toutes confessions à croire que même s’ils emploient différents noms pour s’adresser à « l’Innommable aux cent noms », ils prient cependant le même Dieu et Père de tous.

Doctrine de Jésus et de la Trinité :
Vision biblique : Jésus était Dieu fait homme (Matthieu 1.18-24, Jean 1.1). Il est la deuxième personne de la Trinité (Matthieu 28.19, Marc 1.9-11). Sur terre, il était à la fois entièrement humain (Marc 4.38, Matthieu 4.2) et entièrement divin (Jean 20.28, Jean 1.1-2, Actes 4.10-12). Les chrétiens doivent prier au nom de Jésus et l’annoncer aux autres, sans craindre d’offenser les non-chrétiens (Jean 14.13-14, 1 Jean 2.23, Actes 4.18-20).

Vision maçonnique : Jésus-Christ et le Dieu trinitaire qui est Père, Fils et Saint-Esprit ne sont pas uniques. Il n’y a donc pas de doctrine de la divinité de Jésus-Christ. Prier au nom de Jésus ou le mentionner dans la loge est considéré comme antimaçonnique. Le décrire comme le seul chemin vers Dieu contredit le principe de tolérance. Le nom de Jésus est omis des versets bibliques employés dans les rituels maçonniques. Jésus a la même autorité que les autres grands enseignants religieux.

Nature humaine et péché :
Vision biblique : Tous les hommes naissent pécheurs par nature, sont entièrement déchus et ont besoin d’un Sauveur (Romains 3.23, Romains 5.12, Psaume 51.5, Éphésiens 2.1). La Bible dit que l’homme est incapable d’atteindre par lui-même la perfection morale (1 Jean 1.8-10, Romains 1.18-25).

Vision maçonnique : Les symboles et emblèmes maçonniques enseignent que la nature humaine n’est pas pécheresse, mais seulement « rude et imparfaite ». Les hommes peuvent améliorer leur caractère et leur comportement de diverses manières, notamment par des actes de charité, une vie morale et le service civil volontaire. L’humanité est capable de passer de l’imperfection à la perfection totale. Les hommes ont en eux la perfection morale et spirituelle.

Un chrétien qui fait le serment maçonnique affirme les doctrines et accepte les attitudes suivantes, que Dieu considère comme fausses et condamnables :
1. Que nous pouvons être sauvés par nos bonnes œuvres.
2. Que Jésus n’est qu’un prophète parmi d’autres.
3. Qu’il s’engage à garder le silence dans la loge, sans parler de Christ.
4. Qu’il entre dans la loge dans un état de ténèbres et d’ignorance spirituelle, alors que la Bible dit que les chrétiens marchent déjà dans la lumière, sont des enfants de lumière et sont habités par la Lumière du monde : Jésus-Christ.
5. Qu’il est prêt à blasphémer et à prononcer le nom de Dieu en vain, par le serment maçonnique.
6. Que le Grand Architecte de l’Univers, considéré par la franc-maçonnerie comme le Dieu de l’univers, représente les dieux de toutes les religions.
7. Qu’il est prêt à prier d’une manière universaliste, en employant un terme « générique » pour Dieu afin de ne pas offenser ses « frères » incroyants.
8. Qu’il est prêt à entretenir de faux espoirs chez les autres membres de sa loge, qui ne s’intéressent qu’au plan du salut de la franc-maçonnerie, par le serment et par sa participation aux rites maçonniques. Le simple fait d’être membre d’une organisation syncrétiste compromet déjà gravement son témoignage chrétien.
9. Qu’il est prêt à se laisser endoctriner corps, âme et esprit par ceux qui servent de faux dieux et croient en de fausses doctrines, en se soumettant à la discipline maçonnique.

On voit donc que la franc-maçonnerie contredit clairement les Écritures sur plusieurs points et impose à ses membres de participer à des activités que la Bible condamne. Par conséquent, un chrétien ne devrait pas être membre d’une société ou organisation secrète liée à la franc-maçonnerie.


Retour à la page d'accueil en français

Qu’est-ce que la franc-maçonnerie et que croient les francs-maçons ?