La Bible nous demande-t-elle d'avoir une foi d'enfant ?


Question : « La Bible nous demande-t-elle d'avoir une foi d'enfant ? »

Réponse :
La foi est incontestablement l'essence-même de la vie chrétienne. Toute la Bible nous appelle à la foi et la présente comme une nécessité absolue. En effet, « sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu » (Hébreux 11.6). Tout le chapitre d'Hébreux 11 parle de la foi et de ceux qui la possédaient. La foi est un don de Dieu, pas quelque chose que nous acquérons de nous-mêmes, comme le montre Éphésiens 2.8-9. Tous les chrétiens ont reçu de Dieu le don de la foi, le bouclier qui nous protège contre les « flèches enflammées du mal » (Éphésiens 6.16), qui fait partie des armes de Dieu.

La Bible ne nous exhorte pas à avoir une « foi d'enfant », en tout cas pas en ces termes. En Matthieu 18.3, Jésus dit que nous devons être « comme les petits enfants » afin d'entrer dans le Royaume de Dieu, suite à la question des disciples : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ? » (verset 1) Pour répondre, « Jésus appela un petit enfant, le plaça au milieu d'eux et dit : « Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez pas et si vous ne devenez pas comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux. C'est pourquoi, celui qui se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux, et celui qui accueille en mon nom un petit enfant comme celui-ci m’accueille moi-même. » (versets 2-5)

Alors que les disciples discutent de ce qui constitue la grandeur céleste, Jésus leur ouvre une nouvelle perspective : le chemin pour monter, c'est descendre. L'humilité est requise (voir Matthieu 5.5). En plus de la foi, Jésus exhorte ses disciples (et nous) à rechercher l'attitude modeste d'un enfant. Ceux qui sont prêts à occuper les positions les plus humbles sont les plus grands aux yeux de Dieu. Un enfant dénué d'ambition, d'orgueil et de fierté est un exemple pour nous. Les enfants se caractérisent par leur humilité et leur disposition à être enseignés. Ils ne sont pas orgueilleux ni hypocrites. L'humilité est une vertu que Dieu récompense, comme le dit Jacques : « Humiliez-vous devant le Seigneur et il vous élèvera. » (Jacques 4.10)

Même si la foi n'est pas mentionnée en Matthieu 18.1-5, nous savons que nous ne sommes pas sauvés que par l'humilité, mais par la foi en le Fils de Dieu. Une foi humble et sans prétention peut être comparée à une foi d'enfant. Quand Jésus a voulu bénir les enfants, il a dit : « Laissez les petits enfants venir à moi et ne les en empêchez pas, car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. Je vous le dis en vérité : celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera pas. » (Marc 10.14-15) Comment un enfant reçoit-il un don ? Avec ouverture, honnêteté et une joie débordante. Si nous avons reçu le don de Dieu en Christ, notre foi doit être caractérisée par une telle authenticité.

Évidemment, les enfants sont facilement trompés et égarés. Dans leur naïveté, ils ont tendance à passer à côté de la vérité et à être attirés par des mythes et des fantaisies. Ce n'est pas ce que Jésus entend par une foi d'enfant : il parle d'une foi humble et honnête en Dieu et emploie l'exemple d'un enfant innocent. Imiter la foi des enfants veut tout simplement dire prendre la Parole de Dieu au mot. Comme les enfants font confiance à leur père terrestre, nous devons croire que notre « Père céleste donnera d’autant plus volontiers de bonnes choses à ceux qui les lui demandent » (Matthieu 7.11).

English


Retour à la page d'accueil en français

La Bible nous demande-t-elle d'avoir une foi d'enfant ?