Que dit la Bible de l'opposition entre foi et crainte ?


Question : « Que dit la Bible de l'opposition entre foi et crainte ? »

Réponse :
Foi et crainte ne sauraient coexister. Hébreux 11.1 définit la foi comme « la ferme assurance des choses qu'on espère, la démonstration de celles qu'on ne voit pas ». Il s'agit de la certitude absolue que Dieu est toujours à l'œuvre en coulisses, dans tous les domaines de notre vie, même en l'absence de preuves tangibles de son action. La crainte, au contraire, est tout simplement un manque de foi. Quand le doute prend le dessus dans nos pensées, la crainte s'empare de nos émotions. Nous sommes délivrés de la crainte en fonction de notre foi, qui s'oppose au doute. Nous devons comprendre que la foi ne vient pas de nous : elle est un don (Éphésiens 2.8-9), que la Bible décrit comme un fruit (ou une caractéristique) que le Saint-Esprit produit dans notre vie (Galates 5.22-23). La foi chrétienne est la ferme assurance que Dieu nous aime, qu'il connaît nos pensées et se soucie de nos besoins les plus profonds. Notre foi continue de grandir par l'étude de la Bible et la découverte des merveilleux attributs de notre Dieu. Mieux nous le connaîtrons, plus nous le verrons à l'œuvre dans notre vie et plus notre foi deviendra plus forte.

Nous aspirons à grandir dans la foi et c'est également ce que Dieu veut pour nous, mais comment développer quotidiennement une foi qui surmonte nos craintes ? La Bible dit : « Ainsi la foi vient de ce qu'on entend et ce qu'on entend vient de la parole de Dieu. » (Romains 10.17) L'étude attentive de la Parole de Dieu est de toute première importance pour augmenter notre foi. Dieu veut que nous le connaissions et dépendions entièrement de sa direction pour notre vie. Par l'écoute, la lecture et la méditation de sa Parole, notre foi devient forte et solide au point d'exclure l'inquiétude et la crainte. En passant du temps dans la prière et l'adoration silencieuse, nous développerons une relation avec notre Père céleste, qui nous donnera la force de traverser même la plus sombre des nuits. Les Psaumes nous montrent que David, tout comme nous, est passé par des moments de crainte. Au Psaume 56.4, il exprime sa foi en ces mots : « Quand je suis dans la crainte, je me confie en toi. » Le Psaume 119 contient beaucoup de versets qui expriment combien il aimait la Parole de Dieu : « Je te cherche de tout mon cœur : ne me laisse pas m'égarer loin de tes commandements ! » (verset 10), « Je médite tes décrets, j'ai tes sentiers sous les yeux » (verset 15), « Je serre ta parole dans mon cœur afin de ne pas pécher contre toi. » (verset 11) Ces paroles pleines de sagesse nous parlent encore aujourd'hui.

Dieu est bon et comprend nos faiblesses, mais il veut que nous avancions dans la foi et la Bible dit clairement que notre foi ne grandira pas en maturité sans être éprouvée. L'adversité est le meilleur outil employé par Dieu pour fortifier notre foi, comme le montrent clairement les Écritures. Il fait passer chacun de nous par des situations difficiles, pour qu'en apprenant à obéir à sa Parole et en la laissant saturer nos pensées, chaque épreuve fortifie davantage notre foi. Cela nous permet de dire que le Dieu qui a été avec nous dans le passé continuera de nous soutenir aujourd'hui et demain. C'est ainsi que Dieu a agi dans la vie de David. Quand celui-ci s'est porté volontaire pour combattre Goliath, il a dit : « L'Éternel m'a délivré de la griffe du lion et de la patte de l'ours, et il me délivrera aussi de ce Philistin. » (1 Samuel 17.37) Il savait que Dieu l'avait protégé du danger dans le passé. Il avait vu sa puissance et fait l’expérience de sa protection dans sa vie, si bien qu'il a développé une foi qui exclut la crainte.

La Parole de Dieu est pleine de promesses que nous pouvons nous approprier. En cas de problèmes financiers, Philippiens 4.19 dit : « Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ. » Si nous sommes inquiets pour l'avenir, le Psaume 32.8 nous rappelle : « Je t'instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ; je te conseillerai, j'aurai le regard sur toi. » Si nous sommes malades, souvenons-nous de Romains 5.3-5, qui dit : « Bien plus, nous sommes fiers même de nos détresses, sachant que la détresse produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l'épreuve, et la victoire dans l'épreuve l'espérance. Or cette espérance ne trompe pas, parce que l'amour de Dieu est déversé dans notre cœur par le Saint-Esprit qui nous a été donné. » Face à l'opposition, Romains 8.31 nous réconforte : « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? » Tout au long de notre vie, nous continuerons de faire face à diverses épreuves qui nous inspireront la crainte, mais avec Dieu, nous avons l'assurance que nous pouvons être en paix, quelle que soit la situation : « Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, dans une attitude de reconnaissance. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l'on peut comprendre, gardera votre cœur et vos pensées en Jésus-Christ. » (Philippiens 4.7)

English


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de l'opposition entre foi et crainte ?