settings icon
share icon
Question

Pourquoi devrais-je avoir confiance en la Bible ? La Bible est-elle fiable ?

Réponse


Nous avons tous confiance en quelque chose. Même les plus sceptiques d'entre nous ont une confiance totale en beaucoup de choses. Lorsque nous nous levons, nous avons confiance dans le fait que nos jambes vont nous porter. Lorsque nous nous asseyons, nous faisons confiance à la chaise. Nous avons la conviction que, lorsque nous inspirons, la bonne quantité d'oxygène sera présente pour nous faire vivre. Quand nous nous couchons, nous faisons confiance à la terre pour qu'elle continue sa rotation et que le matin vienne. Nous faisons confiance en ces choses en raison de leur fiabilité passée. N’avoir confiance en rien signifierait vivre dans un état constant de peur et d'incertitude.

Lorsqu'il s'agit de Dieu et de la Bible, les mêmes principes s'appliquent. Nous choisissons ce en quoi nous avons confiance. La foi en Dieu signifie que nous avons choisi de croire qu'Il existe, qu'Il est ce que la Bible dit qu'Il est, et que notre confiance (ou notre manque de confiance) aura un impact radical sur notre vie et notre éternité. Cependant, l'alternative à la foi n'est pas le "manque de foi". Rejeter la foi en Dieu nécessite toutefois d’avoir confiance en autre chose. Nous devons croire que Dieu n'existe pas, que nous ne pouvons pas le connaître, et que ce choix n'a aucun impact sur notre vie et notre éternité. Nier l'existence de Dieu demande une foi encore plus grande car de nombreuses questions restent sans réponse : le sens de la vie et la complexité de la conception de l'univers par exemple. Ceux qui rejettent la Bible doivent y répondre par eux-mêmes et se ranger à l'avis de l'athée Bertrand Russell, qui a conclu que, si la vie au-delà de la tombe est un mythe, alors la vie avant la tombe n'a aucun sens. Choisir où placer sa confiance, c'est considérer la fiabilité de chaque option. La Bible fait des déclarations surprenantes à son sujet. Certains pensent qu'ils peuvent choisir les parties de la Bible qui leur semblent vraies, mais la Bible elle-même ne nous donne jamais cette possibilité. Elle affirme qu'elle est la Paroleinspirée de Dieu (2 Timothée 3:16), qu'elle est vraie (Psaume 119:160 ; Jean 17:17) et qu'elle est le guide de notre vie (Psaume 119:105 ; Luc 4:4). Croire que ce n'est pas vrai signifie que tout ce que la Bible affirme est suspect ; par conséquent, il est irrationnel de revendiquer les promesses tout en ignorant les commandements.

Déclarer que la Bible n'est pas digne de confiance signifie que nous devons trouver une autre explication raisonnable à sa nature miraculeuse. Par exemple, sur les quelque 2 500 prophéties données dans la Bible, des centaines ou des milliers d'années à l'avance, 2 000 d'entre elles se sont réalisées, les plus de 500 autres se déroulant avec le temps. La probabilité que toutes ces prophéties se réalisent sans erreur est d'environ une sur 1020000. Ainsi, croire que la Bible n'est pas un livre miraculeux est mathématiquement incohérent.

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour déterminer la fiabilité de la Bible, le premier étant l'affirmation souvent contestée selon laquelle la Bible est vraie parce qu'elle dit qu'elle est vraie. Il serait en effet insensé de fonder sa confiance sur ce seul facteur. Nous ne confierons pas notre chéquier à un inconnu qui nous dit que nous pouvons lui faire confiance parce qu'il est digne de confiance. Mais nous pouvons partir de l'affirmation de la Bible déclarant qu'elle est fiable, puis chercher des preuves pour valider cela.

Les affirmations des auteurs eux-mêmes nous aident à faire confiance à la Bible. Les auteurs de l'Ancien Testament ont déclaré qu'ils prononçaient les paroles mêmes de Dieu (Exode 20:1-4 ; Deutéronome 8:3 ; Isaïe 1:2 ; Jérémie 1:1-13). Certains hommes étaient désignés par Dieu comme prophètes, rois ou chefs et étaient reconnus comme tels par le peuple qu'ils servaient. Les prophètes accompagnaient la plupart de leurs déclarations des mots "Ainsi parle le Seigneur" (par exemple, Jérémie 45:2 ; Zacharie 7:13). Cette déclaration était souvent accueillie par la rébellion et la persécution (Matthieu 23:37 ; 1 Rois 19:10 ; Actes 7:52). Un prophète n'avait aucune raison matérielle pour déclarer des vérités déplaisantes à des gens susceptibles de le lapider. Pourtant, ils ont continué à proclamer leur message parce qu'ils étaient totalement convaincus que le Seigneur les tenait responsables de le représenter fidèlement. Les paroles des prophètes ont ensuite été enregistrées pour les générations futures et acceptées comme les paroles de Dieu, même par Jésus lui-même (Matthieu 4:10 ; Luc 4:8).

Les auteurs du Nouveau Testament indiquent diverses raisons qui les ont poussés à écrire. Luc, par exemple, était un médecin et un historien respecté qui a accompagné Paul dans ses voyages missionnaires. Il explique le but de son livre dans le premier chapitre : "Il m'a donc paru bon à moi aussi, qui me suis soigneusement informé sur toutes ces choses dès l'origine, de te les exposer par écrit d'une manière suivie, excellent Théophile, 4 afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus." (Luc 1:3-4). Luc a personnellement fait des recherches sur les affirmations concernant Jésus afin de vérifier la véracité du récit évangélique et a écrit les livres de Luc et des Actes. Les lettres de Paul aux églises ont été reçues par le public visé comme venant du Seigneur (1 Thessaloniciens 2:13). Il est également essentiel de noter que la plupart des auteurs du Nouveau Testament ont été martyrisés pour leurs paroles. Il est hautement improbable qu'un tel assortiment d'hommes, qui revendiquent tous une seule vérité, subissent une persécution extrême et soient finalement assassinés pour des paroles qu'ils savaient être un mensonge.

Un autre facteur qui nous aide à avoir confiance en la Bible est son impact pendant des milliers d'années. La Bible a résisté aux tentatives de rois, de dictateurs et de sociétés entières de l'abolir et il reste le livre le plus vendu de tous les temps. Ses mots contiennent un espoir que l'on ne trouve dans aucun autre écrit religieux et ils ont transformé la vie de millions de personnes. D'autres religions du monde revendiquent une adhésion loyale, mais le ciment qui retient la plupart de leurs fidèles est la peur, l'intimidation ou l'effort humain. La Bible promet ce qu'aucun autre livre ne fait : la vie, l'espoir et un but, comme un don de Dieu tout-puissant. Ses paroles ont transformé des meurtriers, des tyrans et des nations parce que la Bible résonne comme une vérité au plus profond de l'âme humaine (Ecclésiaste 3:11). La Bible peut être rejetée, détestée ou ignorée, mais son impact sur ceux qui l'écoutent ne peut être négligé.

En définitive, Dieu a donné à chacun d'entre nous le libre arbitre pour choisir en quoi croire mais il a également mis ses empreintes sur toute la création, et il a écrit un manuel d'instructions pour que nous sachions comment vivre (Psaume 19:1 ; 119:11 ; 1 Pierre 2:11-12). Sa Parole nous a donné de nombreuses preuves qu'on peut lui faire confiance, et ceux qui font confiance à la Bible ont une base solide sur laquelle construire leur vie (voir Matthieu 7:24-28).

English



Retour à la page d'accueil en français

Pourquoi devrais-je avoir confiance en la Bible ? La Bible est-elle fiable ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries