Les femmes peuvent-elles être diacres dans lʼÉglise ?



 


Question : « Les femmes peuvent-elles être diacres dans lʼÉglise ? »

Réponse :
Les Écritures ne sont pas tout à fait claires sur la question des diaconesses. Le qualificatif « fidèle à sa femme » (1 Timothée 3.12) semble disqualifier les femmes, mais certains interprètent 1 Timothée 3.11 comme une référence aux diaconesses, parce que le mot grec employé ici peut être aussi bien traduit par « épouses » que par « femmes ». Paul ne fait probablement pas référence aux épouses de diacres, mais aux diaconesses. Lʼemploi du terme de même en introduction au verset 11 suggère quʼon parle ici dʼun troisième groupe de responsables, en plus des anciens et des diacres. De plus, Paul ne dit rien des épouses dʼanciens dans sa liste de qualifications requises pour ce ministère ; pourquoi ferait-il alors la liste des qualifications requises pour les épouses de diacres ? Sʼil était important que les épouses de responsables se comportent dʼune certaine manière, il serait logique de penser que les épouses dʼanciens seraient autant, voire davantage, concernées, puisque les anciens occupent une plus haute position dans lʼÉglise. Or, rien nʼest dit à ce sujet.

Romains 16.1 fait référence à Phoebé en employant le même mot que Paul en 1 Timothée 3.12, mais il nʼest pas clair si Paul décrit Phoebé comme une diaconesse ou comme une simple servante (dans lʼÉglise primitive, les servantes sʼoccupaient des croyants malades, des pauvres, des étrangers et des prisonniers, et enseignaient les femmes et les enfants (Tite 2.3-5)). Phoebé nʼavait peut-être pas officiellement le titre de « diaconesse », mais Paul la tenait manifestement en haute estime, au point de lui confier lʼimmense responsabilité dʼapporter son Épître à lʼÉglise de Rome (Romains 16.1-2). Il ne la considérait clairement pas comme inférieure ou moins douée, mais comme une membre précieuse et fiable du corps du Christ.

Les Écritures nʼappuient pas très fortement le ministère de diaconesse, mais elles ne lʼexcluent pas non plus. Certaines églises ont mis en place ce ministère, mais la plupart font une différence avec celui de diacre. Dans ce cas, les responsables dʼéglise doivent sʼassurer que la diaconesse se soumet aux restrictions que Paul impose au ministère féminin dans dʼautres passages (comme 1 Timothée 2.11-12), de même que tous les responsables se soumettent à la chaîne dʼautorité de lʼÉglise et, enfin, à notre autorité suprême : Jésus-Christ.


Retour à la page d'accueil en français

Les femmes peuvent-elles être diacres dans lʼÉglise ?