Les femmes peuvent-elles servir dʼanciens dʼéglise ?



 


Question : « Les femmes peuvent-elles servir dʼanciens dʼéglise ? »

Réponse :
Il y a deux points de vue principaux sur la question des femmes anciens dʼéglise. La vision égalitariste soutient que les femmes peuvent être anciens, tant quʼelles respectent les exigences énoncées en 1 Timothée 3.1-7 et Tite 1.5-9. La vision complémentariste soutient, au contraire, que les femmes ne peuvent être anciens dʼéglise.

Voyons ce que dit 1 Timothée 3:1-7: « Cette parole est certaine : si quelquʼun aspire à la charge de responsable, c’est une belle tâche qu’il désire. Il faut donc que le responsable soit irréprochable, fidèle à sa femme, sobre, réfléchi, réglé dans sa conduite, hospitalier, capable dʼenseigner. Il ne doit pas être buveur, violent, mais au contraire doux, pacifique et désintéressé. Il faut quʼil dirige bien sa propre maison et quʼil tienne ses enfants dans la soumission et un entier respect. En effet, si quelquʼun ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de lʼEglise de Dieu ? Il ne doit pas non plus être un nouveau converti, de peur qu’aveuglé par l’orgueil il ne tombe sous le même jugement que le diable. Il faut enfin quʼil reçoive un bon témoignage de la part des gens de l’extérieur, afin de ne pas tomber dans le discrédit et dans les pièges du diable. »

La première chose à noter dans ce passage est lʼemploi, à dix reprises, de pronoms masculins. Une lecture superficielle mènerait à la conclusion que le rôle dʼancien / surveillant est réservé aux hommes. Lʼexpression « fidèle à sa femme » indique aussi que cette fonction est destinée / prévue pour les hommes. On retrouve les mêmes éléments dans le passage parallèle, en Tite 1.5-9.

Les passages qui décrivent les qualités et devoirs des anciens / surveillants ne prévoient pas de femmes anciens. En fait, lʼemploi constant d’une terminologie et de pronoms masculins plaide fortement en faveur de l’attribution de cette fonction à des hommes uniquement. Comme pour dʼautres questions liées à ce débat, cette interdiction nʼest pas une question de machisme et nʼimplique en aucun cas que lʼhomme soit supérieur à la femme. Dieu ne limite le ministère dʼancien aux hommes que parce que cʼest ainsi quʼil a structuré le fonctionnement de lʼÉglise : les hommes de Dieu doivent servir en tant que responsables, tandis que les femmes les appuient, ce qui est tout aussi important.


Retour à la page d'accueil en français

Les femmes peuvent-elles servir dʼanciens dʼéglise ?