Qui est le faux prophète de la fin des temps ?



 


Question : « Qui est le faux prophète de la fin des temps ? »

Réponse :
Le faux prophète de la fin des temps est décrit en Apocalypse 13.11-15. Il est aussi appelé la « deuxième bête » (Apocalypse 16.13, 19.20, 20.10). Il s’agit du troisième membre de la Trinité maléfique, avec l’Antéchrist et Satan, qui leur donne sa puissance.

L’Apôtre Jean le décrit et nous donne des indices permettant de l’identifier à son avènement. D’abord, il sortira de la terre, ce qui peut vouloir dire qu’il viendra tout droit de l’enfer, avec toute une armée de démons à ses ordres, ou encore qu’il sera issu d’un milieu modeste et restera discret et inconnu jusqu’à sa manifestation au monde, à la droite de l’Antéchrist. Il est décrit avec des cornes comme celles d’un agneau et parlant comme un dragon. Les cornes d’un agneau ne sont que de petites bosses sur sa tête jusqu’à ce qu’il grandisse et devienne un bélier. Au lieu des nombreuses têtes et cornes de l’Antéchrist qui manifestent sa puissance et sa férocité, le faux prophète viendra comme un agneau, en toute douceur, avec des paroles persuasives qui susciteront la sympathie et la bonne volonté de son public. Il sera peut-être un prédicateur ou un orateur hors pair, dont les mots, empreints de puissance démoniaque, séduiront les foules. Pourtant, il parlera comme un dragon, ce qui veut dire que son message sera celui du dragon. Apocalypse 12.9 identifie le dragon comme le diable et Satan.

Le verset 12 nous présente la mission sur terre du faux prophète : forcer l’humanité à adorer l’Antéchrist. Il sera revêtu de toute l’autorité de l’Antéchrist car, comme pour celui-ci, son pouvoir viendra de Satan. Il n’est pas certain que les hommes seront forcés à adorer l’Antéchrist ou s’ils seront tellement sous le charme de ces êtres puissants qu’ils le feront de leur plein gré. Le fait que la deuxième bête aura recours à des signes miraculeux et fera notamment tomber le feu du ciel pour établir la crédibilité des deux bêtes semble indiquer que les hommes les adoreront pour leur puissance et pour leur message. Le verset 14 ajoute que la séduction sera si grande que les hommes établiront une idole de l’Antéchrist et l’adoreront. Cela nous rappelle la grande statue d’or de Nebucadnetsar (Daniel 3), devant laquelle tous les hommes devaient se prosterner pour lui rendre hommage. Apocalypse 14.9-11 décrit cependant le sort tragique de ceux qui adoreront l’image de l’Antéchrist.

Ceux qui auront survécu à la terreur de la Tribulation devront faire un choix très difficile : ceux qui refuseront d’adorer l’image de la bête seront mis à mort (verset 15), mais ceux qui accepteront subiront la colère de Dieu. L’image aura l’aptitude extraordinaire de « parler ». Cela ne veut pas dire qu’elle deviendra vivante (le terme grec employé ici est pneuma, qui signifie « souffle » ou « courant » d’air, pas bios (« vie »)), mais qu’elle pourra d’une manière ou d’une autre exprimer le message de l’Antéchrist et du faux prophète. En plus d’être leur porte-parole, l’image condamnera aussi à mort ceux qui refuseront d’adorer lâ bête et le faux prophète. Dans notre société technologique, ce n’est pas difficile à imaginer.

Quoi qu’il en soit, l’égarement et l’apostasie seront grands aux temps de la fin et le monde entier sera séduit. Les faux enseignants et manipulateurs d’aujourd’hui sont les précurseurs de l’Antéchrist et du faux prophète et nous ne devons pas les laisser nous tromper. Ils sont nombreux et nous dirigent vers le règne satanique des temps de la fin. Nous devons annoncer fidèlement l’Évangile du salut en Jésus-Christ et sauver les âmes de ce désastre à venir.


Retour à la page d'accueil en français

Qui est le faux prophète de la fin des temps ?