Qui sont les faux apôtres ?


Question : « Qui sont les faux apôtres ? »

Réponse :
Les faux apôtres se présentent comme des responsables chrétiens, pour ensuite égarer ceux qui les suivent. Un véritable apôtre est « envoyé » par Dieu comme ambassadeur de Jésus-Christ, avec un message divin. Un faux apôtre est un imposteur qui ne représente pas vraiment Christ et prêche un faux message.

En 2 Corinthiens 11, l'Apôtre Paul aborde le problème des faux apôtres dans l'église de Corinthe, qu'il décrit comme « ceux qui […] cherchent une [occasion] de se montrer nos égaux sur un point dont ils se vantent » (verset 12). La 2ème Épître aux Corinthiens est une des lettres les plus « sarcastiques » de Paul, dans laquelle il exhorte cette église à reconnaître l'erreur qui s'est immiscée en son sein. Il met en opposition son service désintéressé avec celui des « super-apôtres » (verset 5), qui séduisaient les croyants par leurs belles paroles et leur sagesse apparente. Ces imposteurs prétendaient être de véritables serviteurs de Christ, mais ils ne connaissaient pas le Seigneur. C’étaient des manipulateurs, profitant de la crédulité des chrétiens de Corinthe pour les exploiter et flatter leur propre ego. Paul adresse ce reproche à l'église : « vous supportez qu'on fasse de vous des esclaves, qu'on vous exploite, qu'on vous dépouille, qu'on vous traite avec arrogance, qu'on vous frappe au visage » (verset 20). Il compare même ces imposteurs à Satan lui-même, qui « se déguise en ange de lumière » (verset 14).

Paul a aussi averti les anciens de l'église d'Éphèse concernant les faux apôtres : « Je sais qu'après mon départ des loups cruels s'introduiront parmi vous, et ils n'épargneront pas le troupeau ; de vos propres rangs surgiront des hommes qui donneront des enseignements pervertis pour entraîner les disciples à leur suite. » (Actes 20.29) Ils ont certainement tenu compte de cet avertissement, puisqu'en Apocalypse 2.2, Jésus félicite l'église d'Éphèse pour avoir reconnu et rejeté les faux apôtres présents en son sein.

Les faux enseignants et faux apôtres ont été nombreux pendant toute l'histoire de l'Église. Encore aujourd'hui, ils continuent d'infiltrer subrepticement les églises et ont même égaré des dénominations entières sans leurs hérésies et leur apostasie (voir 1 Timothée 4.1-4). La Bible nous met clairement en garde contre eux. 1 Jean 4.1 dit : « Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit mais mettez les esprits à l'épreuve pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs prétendus prophètes sont venus dans le monde. »

Voici comment nous pouvons identifier les faux apôtres :

1. Les faux apôtres nient certaines ou toutes les vérités concernant l'identité et la divinité de Jésus-Christ. En 1 Jean 4.2-3, Jean met en garde ses lecteurs contre l'hérésie gnostique et leur propose un test christologique pour la reconnaître : « Voici comment identifier l'Esprit de Dieu : tout esprit qui reconnaît que Jésus est le Messie venu en homme est de Dieu. Et si un esprit ne reconnaît pas que Jésus est le Messie venu en homme, il n'est pas de Dieu. » Il y a plusieurs manières pour un esprit de nier que Jésus est le Christ. Des sectes démoniaques aux dénominations qui se détournent de l'Évangile, chaque fois que le nom de Jésus est calomnié, cela cache toujours l'œuvre d'un mauvais esprit. Tout enseignant qui cherche à ajouter quelque chose à l'œuvre accomplie par Jésus à la croix pour notre salut, ou à y retrancher quelque chose, est un faux enseignant (Jean 19.30, Actes 4.12).

2. Les faux apôtres sont motivés par la cupidité, la convoitise ou la soif de pouvoir. 2 Timothée 3.1-8 les décrit plus en détail : « Sache que dans les derniers jours il y aura des temps difficiles, car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, vantards, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, impies, insensibles, implacables, calomniateurs, violents, cruels, ennemis du bien, traîtres, emportés, aveuglés par l'orgueil, amis du plaisir plutôt que de Dieu. Ils auront l'apparence de la piété mais renieront ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces gens-là. Certains d'entre eux s'introduisent dans les maisons et prennent dans leurs filets des femmes crédules, chargées de péchés, entraînées par toutes sortes de désirs, qui sont toujours en train d'apprendre mais ne peuvent jamais arriver à la connaissance de la vérité. De même que Jannès et Jambrès se sont opposés à Moïse, de même ces hommes s'opposent à la vérité. Ils ont l'intelligence pervertie et sont disqualifiés en ce qui concerne la foi. » Jésus a dit qu'on reconnaît les faux apôtres / prophètes à leur péché : « Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. » (Matthieu 7.16, 20, voir aussi Jude 1.4)

3. Les faux apôtres tordent et nient la Bible, la Parole inspirée et infaillible de Dieu (2 Timothée 3.16). En Galates 1.8-9, Paul dénonce fermement le légalisme : « Mais si quelqu'un – même nous ou même un ange venu du ciel – vous annonçait un évangile différent de celui que nous vous avons prêché, qu'il soit maudit ! Nous l'avons déjà dit, et je le répète maintenant : si quelqu'un vous annonce un autre évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit maudit ! » Les écrits inspirés des douze apôtres font partie de la Parole de Dieu et personne n'a le droit de changer leur message.

4. Les faux apôtres refusent de se soumettre aux autorités spirituelles, mais se considèrent eux-mêmes comme l'autorité finale (Hébreux 13.7, 2 Corinthiens 10.12). Ils adoptent souvent des titres grandiloquents, comme « Évêque », « Apôtre », « Révérend » ou « Père ». Cela ne veut pas dire que tous ceux qui portent de tels titres sont de faux apôtres, mais que les imposteurs malfaisants aiment ces titres et se les attribuent pour impressionner leur auditoire.

Les faux apôtres peuvent survenir partout où la Parole de Dieu n'a pas la première place. Des églises organisées aux groupes d'étude biblique dans les maisons, nous devons toujours rester vigilants face aux « nouveaux enseignants » et « révélations » qui ne sont pas soumis à « tout le plan de Dieu » (Actes 20.27).

English


Retour à la page d'accueil en français

Qui sont les faux apôtres ?