Comment vraiment expérimenter Dieu ?


Question : « Comment vraiment expérimenter Dieu ? »

Réponse :
La notion de jouir d’une relation avec Dieu, bien que très populaire dans le milieu chrétien aujourd'hui, n'est pas clairement mentionnée dans la Bible. Les Écritures contiennent de nombreux commandements concernant notre attitude par rapport à Dieu, mais celui d’en faire l’expérience n'en fait pas partie. Nous devons aimer Dieu de tout notre cœur (Deutéronome 6.5), lui obéir (Deutéronome 27.10, 1 Jean 5.2), lui faire confiance (John 14.1), le craindre (Ecclésiaste 12.13, 1 Pierre 2.17), etc., mais la Bible ne nous dit pas d’en faire l’expérience. Le dictionnaire définit ainsi le verbe expérimenter : « 1) participer à ou entreprendre, 2) être touché émotionnellement ou esthétiquement par, 3) apprendre par l'expérience. »

Que signifie donc expérimenter Dieu et comment y arriver ? En partant des définitions du dictionnaire et en les appliquant à notre relation avec Dieu, on peut dire que faire l’expérience de Dieu, c'est participer à sa nature, être touché par lui et apprendre à le connaître.

Avant de pouvoir participer à la nature divine, de quelque manière que ce soit, nous devons d'abord résoudre deux conflits internes. D'abord, nous sommes tous des pécheurs perdus, au fond d'un gouffre dont nous ne pouvons sortir par nos propres efforts (Romains 3.12). Ensuite, rien de tout ce que nous puissions faire de nous-mêmes, ni nos dons aux pauvres, ni notre travail bénévole, ni notre vie d'église, ni quoi que ce soit d'autre, ne sera jamais agréé de Dieu (Ésaïe 64.6). La Bible dit que, pour résoudre ces conflits, nous devons accepter Jésus-Christ comme notre Sauveur et Seigneur et lui abandonner notre vie. Alors, nos paroles et œuvres seront agréées de Dieu (2 Corinthiens 12.9-10). Pour faire l’expérience de Dieu, nous devons d'abord être « participants de la nature divine » (2 Pierre 1.4), ce qui n'est possible que par la foi en Christ, qui a versé son sang sur la croix pour nos péchés.

La deuxième partie de notre définition est que nous devons être touchés par Dieu. Toucher l'âme humaine est une des fonctions du Saint-Esprit. Du commencement de la création, quand l'Esprit de Dieu « planait au-dessus de l'eau » (Genèse 1.2), à son œuvre dans le cœur des incroyants afin de les attirer à Christ, le Saint-Esprit s'active à nous toucher. Nous sommes touchés par le Saint-Esprit quand il nous attire à la foi (Jean 6.44), nous convainc de péché et de notre besoin d'un Sauveur (Jean 16.7-9) ; nous dirige, nous guide, nous réconforte et nous influence dans notre vie chrétienne et produit en nous les fruits de l'Esprit (Galates 5.22-23). Il a aussi touché les auteurs des 66 livres de la Bible, qui ont mis par écrit le message exact qu'il leur avait inspiré (2 Pierre 1.21). Enfin, il agit en nous par les Écritures, pour rendre témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu (Romains 8.16).

Enfin, nous devons passer notre vie à apprendre à connaître Dieu, si intimement que nous lui abandonnons notre vie avec joie, parce que nous lui faisons entièrement confiance. Cela implique de comprendre sa fidélité, sa bonté, sa sainteté, sa justice, son immuabilité, son omnipotence et sa souveraineté sur toutes les circonstances. Découvrir l'amour de Dieu est une dimension très bienfaisante de notre expérience de lui. La Bible dit que « Dieu est amour » (1 Jean 4.8, italiques ajoutés). En faisant l’expérience de son amour, nous apprenons à le transmettre aux autres, quelles que soient les circonstances, ce qui ensuite produit de plus en plus d’amour à mesure que d’autres éprouveront son amour à travers nous.

Expérimenter Dieu n'est donc pas une expérience émotionnelle, mais une vie de consécration à lui, à la suite de Christ, avec le Saint-Esprit qui nous sanctifie et nous fait grandir dans la connaissance de Dieu.

English


Retour à la page d'accueil en français

Comment vraiment expérimenter Dieu ?