Quʼest-ce que lʼexistentialisme ?



 


Question : « Quʼest-ce que lʼexistentialisme ? »

Réponse :
Lʼexistentialisme nʼest pas un système philosophique formalisé, mais plutôt une orientation générale de la pensée. Il a connu son apogée en Europe au début du 20ème Siècle, en réaction à la confiance exagérée des Lumières en la raison humaine. Lʼinfluence de Kierkegaard, qui a montré que la foi chrétienne ne peut se réduire à une série de propositions rationnelles, mais a aussi des implications émotionnelles et relationnelles plus vastes, a certainement contribué à sa popularité. Plus encore, des événements historiques comme la dévastation de la 1ère Guerre Mondiale, les crises économiques des années 1920 et 1930 et les horreurs de la 2nde Guerre Mondiale ont montré la vanité de lʼespérance moderniste en une raison humaine capable de résoudre tous ses problèmes.

En réaction, lʼexistentialisme minimise les capacités de la raison humaine et nʼespère plus trouver de sens individuel ni communautaire par sa place dans un cosmos rationnel et ordonné. Pour les existentialistes, lʼordre rationnel lui-même est suspect. Lʼexplication rationnelle cède donc la place à dʼautres approches de la quête de sens, que certains existentialistes pensent trouver en parvenant à transcender les circonstances de leur vie et dʼautres, par le lien et la communication avec dʼautres à propos de lʼexpérience humaine. Lʼaccent est mis sur lʼexpérience subjective, aux dépens des explications rationnelles.

Comment un chrétien peut-il répondre efficacement aux idées existentialistes ? Dʼune part, nous sommes dʼaccord que lʼespérance moderniste en une raison humaine capable de relever tous ses défis est vaine. La Bible enseigne que beaucoup de choses, notamment le péché et la mort, ne peuvent être surmontées que par la grâce de Dieu. Nous reconnaissons aussi quʼil y a beaucoup de choses inaccessibles à la raison humaine, que seuls ceux à qui Dieu choisit de les révéler peuvent découvrir. Dʼautre part, la vision du monde chrétienne refuse dʼaboutir au désespoir existentialiste en insistant sur deux événements à venir. Dʼabord, tout ce qui est brisé et détruit sera rétabli à lʼoccasion du jugement dernier, quand Christ reviendra à la fin des temps pour vaincre le mal et régner sur lʼunivers entier. Ensuite, tous ceux qui croient en Christ ont lʼespérance dʼun avenir glorieux : la résurrection, la vie éternelle et la sanctification totale, dons gratuits de la grâce de Dieu. Dʼinnombrables passages bibliques peuvent être cités à ce sujet, notamment Romains 6.23 : « En effet, le salaire du péché, cʼest la mort, mais le don gratuit de Dieu, cʼest la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur ».


Retour à la page d'accueil en français

Quʼest-ce que lʼexistentialisme ?