Que sont les esprits territoriaux ?



 


Question : « Que sont les esprits territoriaux ? »

Réponse :
Certains chrétiens emploient l’expression d’« esprits territoriaux » pour désigner l’occupation démoniaque d’un emplacement géographique spécifique. Ironiquement, c’est aussi un terme employé par les païens pour décrire une présence surnaturelle censée résider à un emplacement géographique précis.

La notion chrétienne d’esprits territoriaux vient de passages comme Daniel 10, Jean 12.31, Jean 14.30, Jean 16.11, Marc 5.10 et Éphésiens 6.12, qui entendent que certains anges déchus ont reçu une certaine responsabilité sur une région donnée et semblent donc être territoriaux. Nous devons cependant nous souvenir qu’il s’agit d’un enseignement déduit : la Bible ne décrit jamais explicitement d’hiérarchie des autorités démoniaques dans le monde. Ce qu’elle dit clairement est que les démons sont à l’œuvre dans le monde et que les croyants sont engagés dans un combat à mort contre eux.

En Daniel 10, par exemple, un ange a lutté contre un adversaire démoniaque pendant tout le temps que Daniel priait et jeûnait. Ce n’est qu’à l’issue de ce temps consacré à la spiritualité que l’ange a finalement pris le dessus et est venu vers Daniel. Éphésiens 6 exhorte les croyants à tenir ferme contre nos ennemis spirituels et à rester vigilants, prêts au combat. Cela ne fait aucun doute que notre combat sur la Terre se reflète d’une certaine manière dans la sphère spirituelle.

Le problème inhérent à la notion d’« esprits territoriaux » est que certains chrétiens croient devoir mener une guerre spirituelle contre eux, ce qui n’est cependant pas justifiable bibliquement. Personne dans la Bible n’a jamais recherché activement un démon pour le combattre. On y trouve des personnes possédées par des démons, dont certaines ont été amenées à Jésus et à ses disciples pour être guéris, mais les disciples ne sont pas allés chercher des démons à chasser. Personne dans la Bible n’a jamais prié pour « lier » les « principautés démoniaques » d’une ville afin de les empêcher d’accomplir leur volonté contre ses habitants.

Même si la Bible ne le dit pas explicitement, les esprits territoriaux existent peut-être, comme on le voit dans les passages précédents. La « territorialité » ou non d’un esprit n’est cependant pas si importante : le plus important est notre réaction. Un croyant en Christ n’a pas de fondement biblique pour s’engager dans une guerre spirituelle par la prière contre les démons. Il doit plutôt prendre conscience du combat spirituel dans lequel il est engagé et le prendre au sérieux (1 Pierre 5.8). Nos vies doivent être axées sur la prière et sur la croissance dans la foi. Si nous devions être amenés à rencontrer un démon, nous aurions certainement l’autorité donnée par Christ pour lui faire face, mais nous ne devons pas les rechercher, qu’ils soient territoriaux ou autres.


Retour à la page d'accueil en français

Que sont les esprits territoriaux ?