Qu’est-ce que l'espérance chrétienne ?


Question : « Qu’est-ce que l'espérance chrétienne ? »

Réponse :
La plupart des gens comprennent l'espérance comme un vœu pieux, le fait d'espérer quelque chose, mais ce n'est pas ainsi que la Bible la définit : la définition biblique de l'espérance est une attente confiante. L'espérance est la ferme assurance de choses encore invisibles et inconnues (Romains 8.24-25, Hébreux 11.1, 7). C'est un élément fondamental de la vie du juste (Proverbes 23.17-18). Sans espérance, la vie n'a pas de sens (Lamentations 3.18, Job 7.6). Il n'y a plus d'espérance dans la mort (Ésaïe 38.18, Job 17.15). Le juste qui met sa confiance et son espérance en Dieu obtiendra de l'aide (Psaume 28.7) et ne sera pas confus, honteux ni déçu (Ésaïe 49.23). Le juste qui espère en Dieu a confiance en sa protection et en son soutien (Jérémie 29.11) et peut vivre libre de toute crainte et anxiété (Psaume 46.2-3).

Le Nouveau Testament présente l'espérance comme la reconnaissance que Christ est l'accomplissement des promesses de l'Ancien Testament (Matthieu 12.21, 1 Pierre 1.3). L'espérance chrétienne est enracinée dans la foi au salut de Dieu en Christ (Galates 5.5). Elle découle de la présence du Saint-Esprit qui nous a été promis (Romains 8.24-25). Nous espérons la résurrection des morts (Actes 23.6), l'accomplissement des promesses faites à Israël (Actes 26.6-7), la rédemption de nos corps et de toute la création (Romains 8.23-25), la gloire éternelle (Colossiens 1.27), la vie éternelle, l'héritage des saints (Tite 3.5-7), le retour de Christ (Tite 2.11-14), notre transformation à son image (1 Jean 3.2-3), le salut de Dieu (1 Timothée 4.10) et Christ lui-même (1 Timothée 1.1).

Cet avenir béni nous est garanti par le Saint-Esprit, qui demeure en nous (Romains 8.23-25), par Christ en nous (Colossiens 1.27) et par sa résurrection (1 Corinthiens 15.14-22). L'espérance nous pousse à persévérer dans la souffrance (1 Thessaloniciens 1.3, Hébreux 6.11) et elle est le fruit de notre persévérance (Romains 5.2-5). Ceux dont l'espérance est en Christ l'exalteront par leur vie et par leur mort (Philippiens 1.20). Les promesses de Dieu nous remplissent d'une espérance (Hébreux 6.18-19) dont nous pouvons nous glorifier (Hébreux 3.6) et qui nous rend courageux dans notre foi (2 Corinthiens 3.12). Ceux qui, au contraire, ne mettent pas leur confiance en Dieu n'ont pas d'espérance (Éphésiens 2.12, 1 Thessaloniciens 4.13).

L'espérance, avec la foi et l'amour, est une vertu chrétienne éternelle (1 Corinthiens 13.13). L'amour découle de l'espérance (Colossiens 1.4-5). L'espérance produit la joie et la paix en nous, par la puissance du Saint-Esprit (Romains 12.12, 15.13). Paul attribue son appel apostolique à l'espérance de la gloire éternelle (Tite 1.1-2). L'espérance du retour de Christ est le fondement de la purification des croyants (Tite 2.11-14, 1 Jean 3.3).

English


Retour à la page d'accueil en français

Qu’est-ce que l'espérance chrétienne ?