Quand l’Enlèvement de l’Église aura-t-il lieu par rapport à la Tribulation ?



 


Question : « Quand l’Enlèvement de l’Église aura-t-il lieu par rapport à la Tribulation ? »

Réponse :
La chronologie de l’Enlèvement par rapport à la Tribulation est une des questions les plus controversées dans l’Église d’aujourd’hui. Les trois points de vue principaux sont le prétribulationnalisme (l’Enlèvement aura lieu avant la Tribulation), le mi-tribulationnalisme (l’Enlèvement aura lieu au milieu de la Tribulation) et le post-tribulationnalisme (l’Enlèvement aura lieu à la fin de la Tribulation). Une quatrième théorie, connue sous le nom de « pré-colère, » est une variante du mi-tribulationnalisme.

Il est d’abord important de comprendre l’objectif de la Tribulation. D’après Daniel 9.27, une soixante-dixième « semaine » (d’années) est encore à venir. Toute la prophétie des 70 semaines (Daniel 9.20-27) fait référence à la nation d’Israël. Il s’agit d’une période au cours de laquelle Dieu s’intéressera particulièrement à Israël. Cela doit donc être le cas aussi de la soixante-dixième semaine, celle de la Tribulation. Cela n’implique pas nécessairement que l’Église ne sera plus présente, mais on peut se demander pourquoi elle le serait.

Le principal passage des Écritures faisant référence à l’Enlèvement est 1 Thessaloniciens 4.13-18, qui dit que tous les croyants vivants et morts rencontreront le Seigneur Jésus dans les airs et seront pour toujours avec lui. À l’occasion de l’Enlèvement, Dieu retirera son peuple de la terre. Quelques versets plus loin, en 1 Thessaloniciens 5.9, Paul dit : « En effet, Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à la possession du salut par notre Seigneur Jésus-Christ. » Le livre de l’Apocalypse, consacré essentiellement à la période de la Tribulation, est une prophétie qui annonce comment Dieu répandra sa colère sur la terre. Il semble incohérent que Dieu promette aux croyants qu’ils ne subiront pas sa colère, pour ensuite les laisser sur terre pendant la Tribulation. Le fait que Dieu promette de délivrer les chrétiens de la colère peu après leur avoir promis de les retirer de la terre établit un lien entre les deux événements.

Un autre passage crucial pour la chronologie de l’Enlèvement est Apocalypse 3.10, où Christ promet de délivrer les croyants de « l’heure de la tentation » à venir sur la terre. Il y a deux explications possibles : soit Christ protégera les croyants au milieu de cette tentation, soit il les en délivrera. Les deux interprétations du texte grec sont valides. Il est cependant important de comprendre de quoi Dieu promet de garder les croyants : non seulement de la tentation, mais de l’heure de la tentation, de la période pendant laquelle celle-ci surviendra, c’est-à-dire de la Tribulation. L’objectif de la Tribulation et de l’enlèvement, ainsi que le sens d’1 Thessaloniciens 5.9 et d’Apocalypse 3.10, appuient tous clairement la position prétribulationaliste. Si nous interprétons la Parole de manière littérale et cohérente, cette position est l’interprétation la plus biblique.


Retour à la page d'accueil en français

Quand l’Enlèvement de l’Église aura-t-il lieu par rapport à la Tribulation ?