Comment un chrétien doit-il gérer une relation adultère de son conjoint de laquelle serait issu un enfant ?



 


Question : « Comment un chrétien doit-il gérer une relation adultère de son conjoint de laquelle serait issu un enfant ? »

Réponse :
Le mariage est une alliance qui unit un couple à la fois sur le plan physique et spirituel. Lʼinfidélité est une atteinte profonde à lʼunité du mariage, qui provoque souvent des dégâts irréparables, surtout si un enfant est né dʼune union adultère.

La responsabilité parentale ne dépend pas des circonstances de la conception de lʼenfant. Un adultère ayant donné naissance à un enfant est une situation difficile à vivre pour toutes les personnes concernées, mais il est important de se souvenir que lʼenfant est innocent et mérite de connaître ses deux parents.

Une femme qui décide de rester avec son mari après quʼil a eu un enfant dʼune relation adultérine doit être prête à lui pardonner. La Bible dit que les chrétiens doivent se pardonner les uns aux autres comme Dieu nous a pardonné (Matthieu 6.14-15), cʼest-à-dire choisir de renoncer à la colère et à la jalousie.

Dans lʼidéal, une femme dont le mari a eu un enfant avec une autre femme pourra lʼélever en tant que sa belle-mère. En tout cas, elle ne devra pas empêcher son mari dʼavoir une relation avec son enfant, même si cʼest douloureux pour elle : il a des obligations financières, spirituelles et affectives à son égard (Éphésiens 6.4).

Lʼadultère est un péché qui peut détruire une famille, mais il ne doit pas forcément marquer la fin dʼun mariage : le couple doit plutôt faire dʼautant plus dʼefforts pour reconstruire sa relation sur le fondement ferme de la foi et de lʼobéissance à Jésus-Christ. Seule la grâce et la miséricorde de Dieu, avec une foi forte en Christ, permettra à un couple de traverser cette situation difficile, mais ce sont des dons de Dieu par le Saint-Esprit, quʼil donne à ceux qui cherchent sincèrement à le glorifier dans toutes les difficultés de leur vie.


Retour à la page d'accueil en français

Comment un chrétien doit-il gérer une relation adultère de son conjoint de laquelle serait issu un enfant ?