Est-il important de donner une éducation chrétienne à son enfant ?



 


Question : « Est-il important de donner une éducation chrétienne à son enfant ? »

Réponse :
Pour les croyants en Jésus-Christ, la réponse à cette question est évidente : oui, l’éducation chrétienne d’un enfant est très importante ! Alors, pourquoi la poser ? Parce qu’il existe une kyrielle de points de vue chrétiens à ce sujet. Peut-être faut-il reformuler : « Qui est responsable de l’éducation chrétienne de mon enfant ? » ou : « L’éducation de mon enfant doit-elle dépendre d’une école publique, privée, ou de mon foyer ? » Cette question est l’objet de nombreuses opinions divergentes, dont certaines très tranchées, et de débats passionnés.

En commençant à chercher une perspective biblique, on tombe vite sur le passage essentiel de l’Ancien Testament sur l’éducation des enfants, en Deutéronome 6.5-8 : « Tu aimeras l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Les commandements que je te donne aujourd’hui seront dans ton cœur. Tu les répéteras à tes enfants ; tu en parleras quand tu seras chez toi, quand tu seras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. Tu les attacheras à tes mains comme un signe et ils seront comme une marque entre tes yeux. » L’histoire hébraïque révèle que les pères devaient enseigner fidèlement la Parole et les voies de Dieu à leurs enfants, pour leur propre développement et bien-être spirituel. Le message de ce passage est répété dans le Nouveau Testament, où Paul exhorte les parents à élever leurs enfants « en leur donnant une éducation et des avertissements qui viennent du Seigneur » (Éphésiens 6.4). Proverbes 22.6 nous dit aussi d’« éduque[r] l’enfant d’après la voie qu’il doit suivre[, car] même quand il sera vieux, il ne s’en écartera pas. » Cela va au-delà de l’éducation scolaire et englobe la toute première éducation, les premières instructions des parents à leurs enfants, conçues pour les enraciner fermement dans les fondements de la vie.

En passant au sujet de la scolarité, il y a cependant des malentendus à clarifier : quoi qu’en disent beaucoup, Dieu ne dit pas que les parents sont chargés de la scolarité des enfants, ni que l’éducation publique soit mauvaise et que nous ne devons éduquer nos enfants que dans des écoles chrétiennes ou au sein du foyer. Le principe qu’on retrouve tout au long des Écritures est celui de responsabilité ultime. Dieu ne demande pas aux parents d’éviter toute éducation hors du foyer. Affirmer que le homeschooling (scolarisation à domicile par les parents) et les écoles chrétiennes constituent les seuls modes d’éducation « bibliques » revient à dire ce que la Parole de Dieu ne dit pas et nous devons éviter d’utiliser la Bible pour valider nos propres opinions, mais plutôt fonder nos opinions sur la Bible. Nous voulons éviter aussi l’argument selon lequel seuls des enseignants « formés » sont capables d'éduquer les enfants : encore une fois, il s’agit d’une question de responsabilité ultime, qui appartient aux parents.

Dans les Écritures, ce qui compte le plus n’est pas la forme d’éducation générale reçue par nos enfants, mais le paradigme par lequel ils filtrent ces informations. Par exemple, un jeune scolarisé à la maison par ses parents, même s'il a reçu une éducation « chrétienne », peut échouer dans la vie faute de connaître Dieu réellement et de comprendre les principes bibliques, tandis qu’un enfant ayant été scolarisé dans l’école publique pourra comprendre les limites de la sagesse du monde au travers de la Parole de Dieu, qui lui aura été enseignée fidèlement dans son foyer. Dans les deux cas, les informations reçues sont analysées à travers un filtre biblique, mais seul le dernier révèle un discernement spirituel authentique. De même, un étudiant peut fréquenter une école chrétienne sans pour autant jamais apprendre à connaître Dieu d’une manière intime et personnelle. Au final, la responsabilité de l’éducation spirituelle de leurs enfants appartient aux parents.

En Hébreux 10.25, Dieu ordonne aux chrétiens : « N’abandonnons pas notre assemblée, comme certains en ont l’habitude, mais encourageons-nous mutuellement. Faites cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour. » Le corps de Christ a un rôle à jouer dans l’éducation des enfants, en aidant les parents à leur enseigner les choses spirituelles. Une forme d’éducation extérieure à la cellule familiale, dans le cas présent un enseignement biblique sain de la part de l’église et de l’école du dimanche, est bonne et nécessaire.

Ainsi, quel que soit le type d’institution choisi, la responsabilité ultime de l’éducation spirituelle de leurs enfants appartient aux parents. Un enseignant d’une école chrétienne, un pasteur, un moniteur d’école du dimanche ou même les parents peuvent se tromper sur une question théologique donnée, si bien que, pour enseigner les choses spirituelles à nos enfants, nous devons leur faire comprendre que les Écritures sont la seule source de vérité absolue (2 Timothée 3.16). Par conséquent, la chose la plus importante que nous puissions leur apprendre est de suivre l’exemple des Béréens, qui « examinaient chaque jour les Écritures pour voir si ce qu’on leur disait était exact » (Actes 17.11), et d'examiner tout ce qu’on leur enseigne, quelle qu’en soit la source, à la lumière de la Parole de Dieu (1 Thessaloniciens 5.21).


Retour à la page d'accueil en français

Est-il important de donner une éducation chrétienne à son enfant ?