Qu'est-ce que le don spirituel de prophétie ?


Question : « Qu'est-ce que le don spirituel de prophétie ? »

Réponse :
Le don spirituel de prophétie fait partie des listes de dons spirituels en 1 Corinthiens 12.10 et Romains 12.6. Le terme grec traduit par prophétie dans ces passages signifie « proclamer ». Il s'agit de proclamer la volonté divine, d'interpréter les desseins de Dieu ou de faire connaître ses vérités pour influer sur les autres. Beaucoup comprennent à tort le don de prophétie comme étant l'aptitude à prédire l'avenir. Le fait de faire des prédictions est susceptible d'en faire partie, mais il s'agit avant tout d'un don de proclamation.

Un pasteur / prédicateur qui prêche la Parole de Dieu peut être considéré comme un « prophète », en ce qu'il annonce la volonté de Dieu. Depuis la clôture du Canon du Nouveau Testament, le don de prophétie a changé : il ne s'agit plus d'apporter de nouvelles révélations, mais de l'annonce de ce que Dieu a déjà révélé. Jude 3 parle de « la foi transmise aux saints une fois pour toutes » (italiques ajoutés). Notre foi ayant été définie une fois pour toutes, il n'est plus nécessaire d'y ajouter de nouvelles révélations extra-bibliques.

À noter aussi la transition du prophète à l'enseignant en 2 Pierre 2.1 : « Cependant, il y a eu parmi le peuple de prétendus prophètes ; de même, il y aura parmi vous de prétendus enseignants. » (italiques ajoutés) Pierre compare les prophètes de l'Ancien Testament aux enseignants de l’Église. Le don spirituel de prophétie, au sens de nouvelles révélations à annoncer aux autres, à cessé une fois que la Bible a été achevée. Tant qu'elle était encore en cours de rédaction, ce don était exercé pour édifier, exhorter et réconforter les hommes (1 Corinthiens 14.3). Le don moderne de prophétie s'apparente davantage à l'enseignement : les vérités de Dieu sont toujours proclamées, mais ce qui a changé est qu'elles sont à présent pleinement révélées dans sa Parole.

Les chrétiens doivent faire très attention aux prétendus « nouveaux » messages de Dieu. Il y a une différence entre dire : « j'ai fait un rêve intéressant cette nuit » et : « Dieu m'a donné un rêve et tu dois y obéir ». Aucune parole d'homme ne doit être mise sur un pied d'égalité avec la Parole de Dieu. Nous devons rester attachés à ce que Dieu a révélé, au principe de la sola scriptura : l’Écriture seule.

English
Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce que le don spirituel de prophétie ?