Que signifie le fait que Dieu appelle l'humanité à dominer sur les animaux?


Question : « Que signifie le fait que Dieu appelle l'humanité à dominer sur les animaux? »

Réponse :
Le verbe dominer signifie « avoir autorité sur ». Dieu, le souverain de la création, a délégué son autorité à l'humanité (Genèse 1.26). David insiste sur cette vérité : « Tu lui as donné [à l'homme] la domination sur ce que tes mains ont fait, tu as tout mis sous ses pieds. » (Psaume 8.7) L'humanité est appelée à prendre autorité sur la terre et à la « soumett[re] » (Genèse 1.28) ; nous sommes appelés à un rôle supérieur, à contrôler la terre avec tout ce qui y vit. Nous avons été établis souverains de ce monde et tout nous a été soumis.

Le commandement de Dieu de soumettre la terre et les animaux implique de les maîtriser, ce qui n'est pas possible sans les comprendre. Pour savoir jouer du violon, un musicien doit comprendre son instrument. De même, pour asseoir pleinement notre domination sur le monde animal, nous devons comprendre les animaux.

L'autorité est toujours accompagnée d'une responsabilité. Le commandement de soumettre la terre implique que nous devrons rendre des comptes à Dieu sur la manière dont nous aurons exercé notre autorité. L'homme a le devoir d'exercer son autorité sous celle de celui qui la lui a déléguée. Toute autorité vient de Dieu (Romains 13.1-5), qui la délègue à qui il veut (Daniel 4.17). La soumission n'implique pas de violence ou de mauvais traitements : elle implique de « cultiver ».

L'homme est appelé à être l'intendant de la terre, à amener tous les éléments du monde matériel à servir Dieu et à contribuer au bien de l'humanité. Le commandement de soumettre la terre fait partie de la bénédiction de Dieu pour l'humanité. Adam et Ève ont été créés à l'image de Dieu et les vastes ressources de la terre leur ont été confiées pour servir Dieu et pour leur propre bien. Cela a du sens car seuls les hommes sont créés à l'image de Dieu.

Dieu a donné autorité à l'humanité sur les animaux pour qu'ils en prennent soin et leur permettent d'accomplir tout leur potentiel de la meilleure manière. Au moment où il a donné cet ordre de dominer sur les animaux, l'homme ne mangeait pas encore de viande (Genèse 1.29) : la viande ne nous a été donnée en nourriture qu'après le Déluge (Genèse 9.1-3) et c'est à ce moment-là que les animaux ont commencé à craindre les hommes. Même si notre rapport au monde animal a changé en ce que Dieu nous a donné les animaux pour nourriture, nous avons toujours la responsabilité de bien les traiter. Nous n'avons pas le droit d'abuser d'eux ou de les maltraiter.

La domination de l'homme sur les animaux implique une bonne gestion des ressources que Dieu nous a confiées. Nous devons nous souvenir que Dieu nous a confié la charge (et la bénédiction) de le représenter dans ce monde, dont nous sommes les intendants. Nous sommes appelés à remplir la terre et, étant porteurs de l'image de Dieu, nous avons la responsabilité de nous comporter comme lui. Dieu abuse-t-il de sa création ? Non. Gère-t-il mal les ressources qu'il a créées ? Non. Est-il cruel, égoïste ou gaspilleur ? Non. Donc, nous ne devons pas l'être non plus. Toute forme d'abus de la création divine est le fruit du péché, pas du commandement de Dieu. Nous devons gérer la terre avec sagesse jusqu'au moment où le loup habitera avec l'agneau, dans le Royaume de Christ (Ésaïe 11.6).

English
Retour à la page d'accueil en français

Que signifie le fait que Dieu appelle l'humanité à dominer sur les animaux?