Quelle est la différence entre un chrétien et un disciple ?


Question : « Quelle est la différence entre un chrétien et un disciple ? »

Réponse :
Les termes chrétien et disciple sont liés, mais pas synonymes.

Le terme grec traduit par « disciple » dans le Nouveau Testament est mathetes, qui a un sens plus fort que celui d'« étudiant » ou « apprenti » : un disciple est quelqu'un qui suit son maître et adhère totalement à son enseignement pour en faire sa règle de vie et de conduite. Les Pharisiens s'enorgueillissaient d'être les disciples de Moïse (Jean 9.28). Les disciples de Jésus étaient appelés « disciples » avant même d'être appelés « chrétiens », dès que Jésus les a appelés à le suivre (Matthieu 9.9).

Jésus a clairement défini le prix à payer pour être son disciple : une vie entièrement consacrée : « Ainsi donc aucun de vous, à moins de renoncer à tout ce qu'il possède, ne peut être mon disciple. » (Luc 14.33) La vie de disciple requiert des sacrifices : « Si quelqu'un veut être mon disciple, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix et qu'il me suive ! » (Matthieu 16.24)

Tous ceux qui suivaient Jésus n'étaient pas prêts à un tel engagement, si bien qu'ils ont été nombreux à se détourner de lui après un certain temps : « Dès ce moment, beaucoup de ses disciples se retirèrent et arrêtèrent de marcher avec lui. » (Jean 6.66)

Jésus a employé le terme de disciple, mais pas celui de chrétien. Ce dernier terme apparaît pour la première fois dans le livre des Actes : « C'est à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens. » (Actes 11.26) La plupart des exégètes bibliques s'accordent à dire que les croyants n'ont probablement pas eux-mêmes choisi ce nom : ils se décrivaient eux-mêmes autrement, par ex. comme des « disciples » (Actes 13.52, 20.1, 21.4), « saints » (Romains 1.7, 1 Corinthiens 16.1, Éphésiens 1.1) et « frères » (1 Corinthiens 1.9, 1 Pierre 3.8).

Le terme « chrétien », qui signifie « appartenant à Christ », semble avoir été inventé par les gens extérieurs à l'Église et avait probablement un sens péjoratif. Il n'est employé qu'à deux autres reprises dans le Nouveau Testament (Actes 26.28, 1 Pierre 4.16). 1 Pierre 4.16, qui dit : « Mais si quelqu'un souffre parce qu'il est chrétien, qu'il n'en ait pas honte. Au contraire, qu'il rende gloire à Dieu dans cette situation », appuie l'idée que ce terme avait à l'origine un sens péjoratif.

Au sens biblique, un chrétien est un disciple de Christ, qui a mis sa foi en le Seigneur Jésus-Christ (Jean 1.12), est régénéré par la puissance du Saint-Esprit (Jean 3.3), appartient à Christ et est transformé quotidiennement à son image (2 Corinthiens 3.18).

Un chrétien authentique (à distinguer du chrétien de nom) est également un disciple, qui a compté le prix à payer et décidé de consacrer sa vie à Jésus. Il accepte l'appel du Seigneur au sacrifice et le suit partout où il l'appelle. Le disciple de Christ adhère à son enseignement, fait de lui sa première priorité et vit sa vie en conséquence. Il s'implique activement pour faire d'autres disciples (Matthieu 28.19-20).

Un véritable disciple de Christ est un croyant, qui a reçu une nouvelle vie par le Saint-Esprit qui demeure en lui. Par amour pour Christ, un chrétien sera un disciple obéissant (Jean 14.15). Paul décrit la vie de disciple : « J'ai été crucifié avec Christ ; ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi ; et ce que je vis maintenant dans mon corps, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et qui s'est donné lui-même pour moi. » (Galates 2.20)

English


Retour à la page d'accueil en français

Quelle est la différence entre un chrétien et un disciple ?