Recevrons-nous des demeures au ciel ?



 


Question : « Recevrons-nous des demeures au ciel ? »

Réponse :
La nuit avant sa crucifixion, Jésus a dit à ses disciples qu’il allait les quitter et qu’ils ne pourraient pas venir avec lui (Jean 13.33). Quand Pierre lui a demandé où il allait et pourquoi ils ne pouvaient pas venir avec lui, Jésus les a assurés qu’ils finiraient par le suivre (Jean 13.36-37). Il a dit : « Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père. Si ce n’était pas le cas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et puisque je vais vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi afin que, là où je suis, vous y soyez aussi » (Jean 14.2-3).

Cette parole de Jésus a suscité beaucoup de confusion à cause du choix de traduction des terme « maison » et « demeures » dans certaines versions. Le terme grec traduit par « maison » signifie « domicile », au sens propre ou au sens figuré, et, indirectement, « famille ». Le mot traduit par « demeures » signifie littéralement « l’acte de demeurer ou de résider ». Ainsi, en assemblant le grec, Jésus dit que dans la maison de Dieu (le ciel), beaucoup de personnes demeureront ensemble dans la famille de Dieu. Dans la maison céleste de Dieu, les chrétiens vivront dans sa présence. C’est donc tout à fait différent de l’image de maisons alignées dans des rues d’or que beaucoup se font à partir de cette parole de Jésus.

Jésus-Christ prépare une place au ciel pour les siens, ceux qui sont venus à lui par la foi, et le Saint-Esprit prépare les rachetés au ciel pendant leur vie sur terre. Apocalypse 7.9 décrit une « foule immense que personne ne pouvait compter », debout devant le trône. Là encore, on voit l’image est de multitudes réunies, pas vivant séparément dans différentes demeures.


Retour à la page d'accueil en français

Recevrons-nous des demeures au ciel ?