settings icon
share icon
Question

Est-ce biblique de demander à Jésus d’entrer dans notre cœur ?

Réponse


« Veut-tu être sauvé ? Alors demande à Jésus de venir dans ton cœur. » Si cette déclaration n'est pas anti-biblique, elle n'est pas non plus formellement biblique. Cette formulation génère une image mentale qui peut facilement conduire à des impressions erronées, en particulier chez les enfants, qui ont tendance à prendre les choses au pied de la lettre. De plus, le fait d'exhorter les gens à « demander à Jésus d'entrer dans leur cœur » - si c'est là tout le message - fait abstraction de certains éléments importants comme la repentance et la foi. La Bible mentionne le fait que, dans un certain sens, Jésus réside dans notre cœur : Paul a prié « pour que le Christ habite dans votre cœur par la foi » (Éphésiens 3 :17). Mais Paul écrit à des croyants qui ont déjà reçu le Christ. La prière parallèle du verset 16 est que Dieu « vous fortifie puissamment par son Esprit dans votre être intérieur ». Il n'y a pas d'appel à l'évangélisation dans le contexte d'Éphésiens 3. Paul ne dit pas aux Éphésiens de « demander à Jésus d'entrer dans leur cœur » ; il leur fait simplement prendre conscience que Jésus est présent en eux par le Saint-Esprit.

Le verset qui a inspiré le concept de « demander à Jésus d’entrer à notre cœur » est habituellement celui que l’on trouve dans l’Apocalypse : « Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi » (Apocalypse 3 :20).

Remarquez cependant que le verset ne fait nullement mention du cœur. L'individu ne demande pas non plus à Jésus de faire quelque chose ; c'est plutôt Jésus qui nous demande de faire quelque chose. Dans le contexte, Jésus s'adresse à l'église de Laodicée, qui avait désespérément besoin de se repentir (verset 19). Les Laodicéens avaient effectivement exclu Jésus de leur communion, et le Seigneur cherchait à rétablir cette communion. Le passage ne porte pas sur une personne qui fait appel au Seigneur pour être sauvée.

L'idée que Jésus « entre dans notre cœur » n'est présente nulle part dans la Bible. L'Évangile est la bonne nouvelle de la mort et de la résurrection de Jésus pour le pardon de nos péchés (1 Corinthiens 15 :3-4). Les présentations de l’Évangile dans la Bible exhortent à une réponse appropriée à ce message : croire (Jean 3 :16 ; Actes 16 :31), recevoir (Jean 1 :12), et se repentir (Actes 3 :19). Nous devons changer de mentalité quant à notre péché et à l'identité du Christ, croire que Jésus est mort et ressuscité, et recevoir le don de la vie éternelle par la foi. Aucun des apôtres n'a jamais dit à quelqu'un de « demander à Jésus d'entrer dans son cœur ».

Souvent, on se sert de l'exhortation à « demander à Jésus de venir dans votre cœur » comme d'un moyen plus simple pour dire : « Demandez à Jésus d'entrer dans votre vie » ou « Laissez le Seigneur prendre le contrôle ». Si cela est fait dans le contexte de la présentation de l'ensemble de l'Évangile, alors il n'y a pas de mal. Mais avant d'inviter une personne à « demander à Jésus d'entrer dans son cœur », elle doit comprendre le péché et la peine qu'il entraîne, le paiement en conséquence effectué par le Christ sur la croix et la réalité de la résurrection du Christ. En fait, le fait de parler du salut comme de la « venue de Jésus dans votre cœur » peut même aider une personne à comprendre que l'Esprit du Christ vient habiter l'âme (voir Jean 14:17). Néanmoins, il est toujours préférable d'utiliser la terminologie biblique. « Demandez à Jésus d'entrer dans votre cœur » ne correspond pas pleinement à ce qui se passe réellement au moment du salut.

Lorsque nous partageons l'Évangile, nous devons faire attention à ce que nous disons et à la manière dont nous le disons. Même le mot « croire » peut être trompeur s'il est présenté comme un simple assentiment intellectuel (accepter que certains faits sont vrais) au lieu d'être présenté comme une confiance (se fier à ces faits vrais). Judas Iscariot a cru certains faits concernant Jésus, mais il n'a jamais fait confiance à Jésus pour son salut. Le salut ne consiste pas à croire à une liste de faits. Le salut ne consiste pas à demander à Jésus de venir dans votre cœur. Le salut consiste à faire confiance à Jésus en tant que Sauveur, à recevoir le pardon qu'il offre par la grâce et par la foi. Le salut consiste à être transformé par le sacrifice de Jésus-Christ et la puissance du Saint-Esprit (Tite 3:5).

English



Retour à la page d'accueil en français

Est-ce biblique de demander à Jésus d’entrer dans notre cœur ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries