Qu'est-ce que le déisme ? Que croient les déistes ?


Question : « Qu'est-ce que le déisme ? Que croient les déistes ? »

Réponse :
Le déisme est la croyance que Dieu existe, mais ne s'implique pas directement dans les affaires du monde. Dieu est décrit comme un « grand horloger », qui a créé l'horloge, puis l’a laissée fonctionner d'elle-même. Les déistes croient que Dieu existe et qu'il a créé le monde, mais qu'il n'intervient plus dans le cours de sa création. Ils nient la Trinité, l'inspiration de la Bible, la divinité de Christ, les miracles et toute forme de rédemption ou de salut surnaturel. Ils croient que Dieu ne se soucie pas de sa création. Thomas Jefferson était déiste et ses écrits font souvent référence à la « Providence ».

Le déisme n'est clairement pas biblique. La Bible est pleine de récits miraculeux. À chacune de ses pages, on voit Dieu s'impliquer dans sa création. Daniel 4.31-32 dit : « [S]a domination est éternelle et [s]a royauté subsiste de génération en génération. Les habitants de la terre, tous autant qu'ils sont, n'ont pas plus de poids que le vide. Il agit comme il le désire avec les corps célestes et avec les habitants de la terre. Il n'y a personne qui puisse lui résister et qui lui dise : Que fais-tu ? » Le monde, l'histoire et l'humanité sont comme de l'argile entre ses mains, qu'il façonne comme il l'entend (Romains 9.19-21). L'« ingérence » ultime de Dieu dans sa création est l'incarnation, quand il a pris chair en la personne de Jésus-Christ (Jean 1.1, 14, 10.30). Jésus-Christ, Dieu incarné, est mort pour racheter sa création du péché qu'elle avait commis (Romains 5.8, 2 Corinthiens 5.21).

On comprend facilement pourquoi le déisme peut être considéré comme une position « logique ». Certains signes dans le monde semblent indiquer que Dieu ne prend pas part à la vie de la création. Pourquoi permet-il le mal, la souffrance des innocents ? Pourquoi permet-il que des hommes mauvais deviennent puissants ? Un Dieu inactif semble résoudre ces dilemmes ; mais la Bible ne présente pas Dieu comme inactif ou insensible : elle le présente comme souverain, mais incompréhensible dans sa totalité. Nous ne pouvons pas comprendre pleinement ses voies. Romains 11.33-34 nous rappelle : « Quelle profondeur ont la richesse, la sagesse et la connaissance de Dieu ! Que ses jugements sont insondables, et ses voies impénétrables ! En effet, qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller ? » En Ésaïe 55.9, Dieu dit : « Le ciel est bien plus haut que la terre. De même, mes voies sont bien au-dessus de vos voies, et mes pensées bien au-dessus de vos pensées. »

Si nous ne comprenons pas Dieu et ses voies, cela ne doit pas nous conduire à douter de son existence (athéisme ou agnosticisme) ou de son implication dans le monde (déisme). Dieu existe et il est très actif dans le monde. Tout le cours des événements dépend de sa souveraineté et de son autorité. Il se sert des circonstances pour accomplir ses desseins divins. « Je révèle dès le début ce qui doit arriver, et longtemps à l'avance ce qui n'est pas encore mis en œuvre. Je dis : « Mon projet se réalisera et je mettrai en œuvre tout ce que je désire. » C'est moi qui appelle de l'est un oiseau de proie, d'une terre lointaine l'homme chargé de réaliser mon projet. Ce que j'ai dit, je le ferai arriver ; ce que j'ai prévu, je le mettrai en œuvre. » (Ésaïe 46.10-11) Le déisme n'est clairement pas biblique : la vision déiste du monde n'est qu'une tentative ratée d'expliquer l'inexplicable.

English


Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce que le déisme ? Que croient les déistes ?