Quelle est la définition du mariage ?


Question : « Quelle est la définition du mariage ? »

Réponse :
Au moins 17 nations à travers le monde ont légalisé le mariage entre personnes du même sexe. La définition sociétale du mariage est manifestement en train de changer ; mais le gouvernement a-t-il le droit de redéfinir le mariage ou sa définition a-t-elle été établie par une autorité supérieure ?

En Genèse 2, Dieu dit qu'il n'est pas bon qu'Adam (le premier homme) soit seul. Tous les animaux avaient déjà été créés, mais aucun d'eux n'était un partenaire adapté pour lui. C'est pourquoi, Dieu a créé une femme, sur mesure, pour correspondre à ses besoins. Quelques versets plus loin, il l'appelle « sa femme » (Genèse 2.25). Le premier mariage, institué par Dieu lui-même, a eu lieu en Éden. L'auteur de la Genèse établit ensuite la norme pour tous les mariages à venir : « C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et ils ne feront qu'un. » (Genèse 2.24)

Ce passage biblique contient plusieurs principes pour comprendre le plan de Dieu pour le mariage. D'abord, le mariage est entre un homme et une femme. Le terme hébreu pour « femme » (au sens d'épouse) est clairement féminin. Aucun passage biblique ne mentionne de mariage entre d'autres partenaires qu'un homme et une femme. La formation d'une famille et la reproduction humaine est impossible dans différence des genres. Puisque Dieu réserve le sexe aux couples mariés, on conclut que l'unité familiale est formée devant lui au moment où l'homme et la femme s'unissent par la relation sexuelle et ont des enfants.

Un deuxième principe tiré de Genèse 2 est que le mariage est censé durer pour la vie. Le verset 24 dit que les deux deviendront « une seule chair ». Ève a été prise de la côte d'Adam et était donc littéralement une seule chair avec lui, ayant été formée à partir de lui et non à partir de la terre. Chaque mariage est censé refléter l'unité d'Adam et d'Ève. Leur lien « dans la chair » était censé durer pour toujours. Le premier mariage n'impliquait aucune clause dérogatoire rendant possible une séparation. Dieu veut que le mariage dure pour la vie. Quand un homme et une femme s'engagent par le mariage, ils « deviendront une seule chair » et seront intimement liés l'un à l'autre jusqu'à leur mort.

Un troisième principe tiré de ce passage est que Dieu veut que le mariage soit monogame. Les termes hébreux pour « homme » et « femme » sont au singulier, ce qui exclut plusieurs femmes. Même si certains personnages bibliques étaient polygames, il apparaît clairement dès le récit de la création que le plan de Dieu pour le mariage est qu'il soit l'union d'un homme et d'une femme. Jésus insiste sur ce principe en citant la Genèse pour condamner le divorce facile (Matthieu 19.4-6).

Il n'y a rien de surprenant à ce que le monde aspire à changer ce que Dieu a institué : « En effet, la nature humaine tend à la révolte contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu et qu'elle n'en est même pas capable. » (Romains 8.7) Le monde propose sa propre définition du « mariage », mais la définition biblique demeure valable : le mariage est l'union à vie d'un homme et d'une femme.

English


Retour à la page d'accueil en français

Quelle est la définition du mariage ?