La Bible appelle-t-elle les chrétiens à défendre leur foi ?



 


Question : « La Bible appelle-t-elle les chrétiens à défendre leur foi ? »

Réponse :
Le verset biblique le plus souvent cité pour promouvoir lʼapologétique (la défense de la foi chrétienne) est 1 Pierre 3.15, qui dit que les croyants doivent rendre compte de « lʼespérance qui est en [eux] ». La seule manière de le faire efficacement est dʼétudier les raisons de croire, ce qui nous préparera à « renvers[er] les raisonnements et tout obstacle qui sʼélève avec orgueil contre la connaissance de Dieu, et [à] fai[re] toute pensée prisonnière pour quʼelle obéisse à Christ », comme nous y exhorte Paul (2 Corinthiens 10.5). Lui-même pratiquait ce quʼil prêchait ; il défendait régulièrement sa foi (Philippiens 1.7). Dans le même passage (verset 16), il décrit lʼapologétique comme un aspect de sa mission. Il en fait aussi une exigence pour les responsables dʼÉglise en Tite 1.9. Jude, un Apôtre de Jésus, a écrit : « alors que j’avais le vif désir de vous écrire au sujet du salut qui nous est commun, j’ai été contraint de vous envoyer cette lettre afin de vous encourager à combattre pour la foi transmise aux saints une fois pour toutes » (verset 3).

Où les Apôtres ont-ils appris cela ? Auprès du Maître lui-même. Jésus était son propre apologète et appelait souvent ses auditeurs à croire en lui à cause des preuves quʼil leur montrait (Jean 2.23, 10.25, 10.38, 14.29). En fait, la Bible entière est pleine de miracles de Dieu, qui confirment ce quʼil veut que nous croyions (Exode 4.1-8, 1 Rois 18.36-39, Actes 2.22-43, Hébreux 2.3-4, 2 Corinthiens 12.12). On a raison de refuser de croire sans preuve. Puisque Dieu a créé les hommes comme des êtres rationnels, il nʼy a rien de surprenant à ce quʼil nous demande de vivre de manière rationnelle, comme lʼa dit Norman Geisler : « Cela ne veut pas dire que la foi nʼa pas sa place, mais Dieu veut que nous fassions un pas de foi à la lumière des preuves disponibles, pas un grand saut dans le vide. »

Ceux qui sʼopposent à cet enseignement et à ces exemples bibliques clairs diront que la Parole de Dieu nʼa pas besoin dʼêtre défendue. Mais quels écrits sont la Parole de Dieu ? Répondre à cette question, cʼest déjà faire de lʼapologétique. Certains pensent que la raison humaine ne peut rien nous apprendre sur Dieu, mais cette idée est elle-même une affirmation « raisonnable » sur Dieu, sinon il nʼy aurait aucune raison de la croire. On entend souvent aussi que si quelquʼun peut nous convaincre que la foi chrétienne est vraie, quelquʼun dʼautre peut nous convaincre quʼelle est fausse. En quoi est-ce un problème ? Paul ne nous a-t-il pas lui-même donné en 1 Corinthiens 15 un critère (la résurrection) en vertu duquel accepter ou rejeter la foi chrétienne ? Seule une piété mal placée répondra le contraire.

Tout cela ne veut pas dire que lʼapologétique seule, indépendamment de lʼinfluence du Saint-Esprit, peut conduire à la foi qui sauve. Ce faux dilemme est courant, mais lʼEsprit nʼest pas forcément opposé à la logique, alors pourquoi ne pas allier les deux ? Le Saint-Espirit nous pousse à croire par des moyens qui lui appartiennent. Pour certains, Dieu se servira dʼépreuves ; pour dʼautres, dʼune expérience émotionnelle ; pour dʼautres encore, de la raison. Il peut employer les moyens quʼil veut. En tout cas, lʼordre apologétique apparaît aussi souvent, voire plus, dans les Écritures, que celui dʼannoncer lʼÉvangile.


Retour à la page d'accueil en français

La Bible appelle-t-elle les chrétiens à défendre leur foi ?