settings icon
share icon
Question

De quoi parle la Bible?

Réponse


La Bible traite essentiellement des plans et des objectifs de Dieu en vue d'une communion avec les hommes sur la terre. Dieu a tout créé, y compris les êtres humains qui sont faits à son image et dans le but d'être en communion avec lui.

La Genèse raconte la création des premières personnes, Adam et Ève, leur communion avec Dieu dans le jardin d'Éden, puis leur chute dans le péché, qui a brisé cette communion. En conséquence de larébellion de l'humanité, la mort et la misère sont entrées dans le monde. Le monde n'est plus aujourd'hui tel qu'il a été créé. Cependant, Dieu, au lieu de faire disparaître Adam et Ève et tous leurs descendants, a continué à leur tendre la main et à les attirer à lui, en dépit de leur péché.

Les premiers chapitres de la Genèse montrent la dépravation de l'humanité. Caïn a tué son frère Abel. En quelques générations, le monde était tellement corrompu que Dieu a décidé de tout effacer par un déluge et de recommencer avec Noé et sa famille. Dieu a ordonné à Noé de construire une arche pour sauver sa famille et quelques animaux. Après le déluge, Noé s'est avéré être un homme pécheur lui aussi. Puis la population a augmenté, et le monde entier s'est réuni pour construire une tour "pour atteindre le ciel". Ce fut une tentative de l'humanité d'atteindre Dieu par ses propres moyens. Dieu, furieux, a confondu leurs langues, ce qui les a dispersé sur la terre.

Dans Genèse 12, Dieu a désigné un homme, Abraham, et ses descendants pour être le moyen par lequel la communion entre Dieu et l'humanité serait renouvelée. Dieu a promis qu'à travers Abraham, le monde entier serait béni. Le reste de l'Ancien Testament raconte l'histoire de la famille d'Abraham (la nation d'Israël) et son interaction avec Dieu. Dieu a également promis à Abraham la terre de Canaan comme héritage pour ses descendants.

Le reste de la Genèse raconte l'histoire, parfois marquée par des échecs flagrants, d'Abraham, de son fils Isaac, de son petit-fils Jacob (appelé plus tard Israël) et des douze fils de Jacob. Certains de ces douze ont vendu Joseph, leur frère, comme esclave, par jalousie. Dieu était avec Joseph, et sur une période d'environ 20 ans, Joseph passa de l'esclavage à la domination de toute l'Égypte, juste derrière le pharaon. Lorsque la famine sévit, les frères de Joseph se rendirent en Égypte pour acheter de la nourriture et furent réunis avec Joseph, qui leur pardonna et les transférera tous en Égypte, où ils eurent suffisamment de nourriture.

L'Exode commence quelques siècles plus tard. Les Israélites se sont multipliés et les Égyptiens, effrayés par leur nombre, les ont réduits en esclavage. Le pharaon ordonne de tuer tous les garçons hébreux nouveau-nés. Une mère cache son petit garçon aussi longtemps que possible, puis fabrique un petit panier étanche et le dépose dans la rivière près de l'endroit où la fille du pharaon vient se baigner. La princesse trouve le panier et décide de garder le garçon, qu'elle nomme Moïse et élève comme petit-fils du pharaon. Plus tard, à l'âge adulte, Moïse voit l'oppression de son peuple et tue un surveillant égyptien qui bat un esclave israélite. Pharaon l'apprend et Moïse doit fuir le pays, passant les 40 années suivantes comme berger nomade avant que Dieu lui apparaisse et lui dise de retourner en Égypte pour en faire sortir son peuple. Lorsque Moïse se rend chez Pharaon, celui-ci refuse de se plier aux exigences de Dieu qui envoie de terribles plaies sur l'Égypte, dont le point culminant est la mort du premier-né mâle de chaque foyer. Cependant, toute personne, israélite ou égyptienne, qui appliquait le sang d'un agneau sacrifié sur les montants et le linteau de sa maison était épargnée. Après la dernière plaie, Pharaon laisse Moïse et le peuple hébreu partir. Arrivés sur les rives de la mer Rouge, Pharaon avait changé d'avis et était parti à la poursuite de ses anciens esclaves avec son armée. Dieu ouvrit la mer et les Israélites la traversèrent à sec, mais la mer se referma sur les Égyptiens qui les poursuivaient et furent détruits.

Dans la suite du livre de l'Exode, Moïse commence à conduire les Israélites vers la terre que Dieu avait promise à Abraham et à ses descendants. En chemin, ils reçoivent la loi de Dieu, qui leur indique comment se comporter de manière juste afin de plaire à Dieu. Ils reçoivent également les plans du tabernacle (un temple mobile) où Dieu les rencontrera. Dans le livre du Lévitique, Dieu donne à Israël des instructions sur le rituel et les sacrifices nécessaires aux pécheurs pour s'approcher d'un Dieu saint. Même si le peuple promet d'obéir et d'honorer Dieu, le livre des Nombres met en évidence ses échecs répétés. En effet, les Israélites refusent finalement d'entrer dans la Terre promise, pensant que le peuple qui l'occupait était trop fort pour eux. En raison de leur incrédulité, le peuple vécut dans le désert pendant environ 40 ans, le temps pour une génération de s'éteindre, avant finalement d'atteindre la terre promise. Le livre du Deutéronome contient les derniers discours de Moïse à la nouvelle génération, dont la plupart n'avaient pas fait l'expérience directe de la délivrance miraculeuse de Dieu de l'Égypte.

Le livre de Josué raconte comment les Israélites ont conquis et occupé la Terre promise grâce à la force de Dieu. Juges raconte leur compromission religieuse et leur adoration des faux dieux de Canaan. Un cycle se répète dans Juges : la rébellion de la nation, la punition de Dieu, puis la délivrance par un juge après repentance. Le livre de Ruth raconte l'histoire d'une Moabite vertueuse qui rejoint Israël et devient l'arrière-grand-mère de David, qui deviendra le plus grand roi d'Israël.

Le premier livre de Samuel est l'histoire du prophète Samuel et de la façon dont il consacre le premier roi d'Israël, Saül. Saül échoue à cause de sa désobéissance à Dieu, alors Samuel consacre David. David devient l'assistant du roi Saül, et Saül finit par soupçonner que David convoite sa position et tente de le tuer. Saül est finalement mort au combat, et David devient roi. 2 Samuel et 1 Chroniques racontent le règne de David qui, bien que connaissant quelques échecs cuisants, aime et honore Dieu qui lui promet qu'il aura toujours un descendant pour s'asseoir sur le trône.

La Bible contient également un ensemble de livres connus sous le nom de livres de sagesse. Job raconte l'histoire d'un homme qui a tout perdu mais qui continue à faire confiance à Dieu. L'idée de Job est que les justes souffrent parfois sans raison apparente, mais que Dieu a toujours une raison, même s'il choisit de ne pas nous la faire connaître. Les Psaumes sont un livre de prières, d'hymnes et de poèmes. David en a écrit beaucoup. Ils comprennent des chants de louange et des prières de délivrance à différentes étapes de l'histoire d'Israël. Les Proverbes sont un recueil de sages paroles et de sagesse pratique, principalement attribué à Salomon. L'Ecclésiaste relate la futilité de la vie de Salomon après qu'il se soit éloigné du Seigneur. Le Cantique des Cantiques est une histoire d'amour qui parle des joies du mariage.

Les livres des Rois racontent l'histoire des rois qui succèdent à David. Son fils Salomon commence bien mais descend ensuite dans la compromission avec l'idolâtrie. Lorsque le fils de Salomon devient roi, les dix tribus du nord se séparent de lui, divisant le royaume entre le nord (Israël) et le sud (Juda), seules les tribus de Juda et de Benjamin restant fidèles à la lignée de David. Aucun des rois du royaume du nord ne suivit le Seigneur, et seuls quelques-uns du sud le firent. (Les Chroniques en disent plus à ce sujet). Alors que le nord comprenait de nombreuses dynasties, celle de David persista dans le sud.

Pendant toute l'époque des rois, Dieu a envoyé des prophètes pour avertir son peuple que le jugement allait venir s'il ne se repentait pas de ses péchés. Osée et Amos ont parlé au royaume du nord. Ésaïe, Jérémie (et les Lamentations, écrites par Jérémie), Joël, Michée, Nahum, Habacuc et Sophonie s'adressaient au royaume du Sud et Abdias et Jonas aux nations étrangères. Dieu envoya finalement le jugement, le peuple ne voulant pas se repentir : le royaume du nord fut détruit par l'Assyrie vers 722 avant J.-C. et le royaume du sud fut vaincu par Babylone en 586 avant J.-C.. Jérusalem et le temple furent détruits, et une grande partie du peuple de Juda fut déportée à Babylone. Ézéchiel et Daniel furent justement des prophètes de Dieu pendant cette période d'exil. Le livre d'Esther raconte l'histoire des Juifs vivant en Perse à cette même époque.

Après que Juda ait été en exil pendant 70 ans, Dieu a commencé à faire revenir le peuple à Jérusalem pour le reconstruire. Néhémie et Esdras relatent cette période de reconstruction, et les prophètes Zacharie, Aggée et Malachie ont transmis la parole de Dieu au peuple pendant cette période. Tout au long de cette période, les prophètes ont parlé d'un royaume restauré, d'une nouvelle alliance et d'undescendant de David qui régnera pour toujours. Ils ont même commencé à indiquer que les Gentils (non-Juifs) seraient inclus dans cette bénédiction. Mais la manière dont tout cela allait se réaliser n'était pas encore claire. Malachie fut le dernier prophète de l'Ancien Testament, et après lui, il y eut environ 400 ans sans aucun discours prophétique enregistré dans les Écritures. Au cours de ces 400 ans, Israël a gagné brièvement son indépendance, puis a été soumis à l'Empire romain.

Dans les Évangiles (Matthieu, Marc, Luc et Jean), un nouveau prophète, Jean le Baptiste, entre en scène comme le premier prophète depuis quatre siècles, annonçant que le Royaume est proche et que le Messie qui régnera est en route. Il identifie ce Messie comme étant Jésus. Chacun des quatre évangiles nous raconte la vie et le ministère de Jésus. Bien qu'il soit né à Bethléem, ce n'est pas son point de départ, car il est en fait Dieu en chair et en os, venu vivre parmi nous ! Les évangiles relatent ses miracles et ses prétentions divines, telles que sa prétention à être l'égal du Père, son pardon des péchés et son acceptation de l'adoration. Jésus a réuni un petit groupe de douze disciples pour les former et les enseigner. Il leur a révélé qu'il allait être tué pour payer les péchés du monde. Ils n'ont pas compris ce qu'il disait alors et ont rejeté cette idée. Comment le roi, le Messie, pouvait-il être tué ? Mais, comme il l'avait annoncé, Jésus a été trahi et crucifié, puis il est ressuscité des morts. Au lieu d'instituer un royaume politique terrestre, il a chargé ses disciples de répandre la bonne nouvelle de sa vie, de sa mort et de sa résurrection dans le monde entier. Quiconque met sa confiance en lui verra ses péchés pardonnés et fera partie de son royaume. Lorsque le moment sera venu, il reviendra de manière visible et puissante. Il accomplit la loi de l'Ancien Testament et, grâce à lui, le temple, les sacrifices et le sacerdoce sont obsolètes. À son retour, le royaume promis sera inauguré.

Le livre des Actes des Apôtres relate la venue du Saint-Esprit et la diffusion de l'Évangile dans le monde connu par les premiers disciples (apôtres), sans le traître Judas mais avec son remplaçant Matthias et un nouvel apôtre nommé Paul. Paul fut un persécuteur de l'Église, mais le Christ lui est apparu et l'a chargé de devenir un apôtre des Gentils.

Les épîtres du Nouveau Testament sont des lettres écrites par les apôtres aux chrétiens de diverses régions de l'Empire romain, dans lesquelles ils expliquent la doctrine exacte et recommandent un comportement juste. Treize de ces épîtres sont écrites par Paul, et leurs titres révèlent à qui elles étaient destinées : romains, corinthiens, galates, éphésiens, philippiens, colossiens et thessaloniciens. Les épitres de Timothée, Tite et Philémon ont été écrits à des individus. Toutes ces lettres expliquentdavantage qui est Jésus et comment l'Évangile se rapporte à la vie quotidienne.

Plusieurs autres épîtres portent le nom des hommes qui les ont écrites : Jacques ; 1 et 2 Pierre ; 1, 2 et 3 Jean ; et Jude. L'auteur de l'épître aux Hébreux est inconnu, mais elle est écrite aux Hébreux (Juifs), expliquant comment tout l'Ancien Testament a été accompli en Jésus.

L'Apocalypse est le dernier livre de la Bible. L'apôtre Jean l'a écrit pour relater les visions qu'il a reçues de Jésus. L'Apocalypse est remplie d'images fantastiques et mystérieuses, mais tout indique qu'un jour Jésus reviendra, et que son règne sera visible et indéniable. En Lui s'accompliront toutes les promesses faites à Abraham et au monde entier. Ceux qui le rejettent seront bannis dans l'étang de feu. C'est grâce à sa vie, à sa mort et à sa résurrection que les hommes peuvent être pardonnés et avoir avec Dieu la communion qu'Adam et Ève ont connue avant de la perdre. À la fin de tout cela, Dieu créera de nouveaux cieux et une nouvelle terre. Le point culminant de l'histoire se trouve dans Apocalypse 21:3 : "J'entendis une voix forte venant du ciel qui disait: «Voici le tabernacle de Dieu parmi les hommes! Il habitera avec eux, ils seront son peuple et Dieu lui-même sera avec eux, [il sera leur Dieu]".

La Bible est une saga qui s'étend sur toute l'histoire de l'humanité. La Bible relate que notre communion avec Dieu, qui a été perdue au début, est en train d'être restaurée par le ministère du Christ. Cette communion sera vécue parfaitement dans les cieux et la terre recréés, mais grâce au Saint-Esprit, ceux qui mettent leur foi en Christ peuvent jouir d'une certaine mesure de cette communion ici et maintenant.

La meilleure façon d'apprendre à connaître la Bible est de la lire. Si vous commencez à peine, vous pouvez vous faire une idée de l'histoire de la Bible en lisant les livres suivants dans cet ordre :

Genèse
Exode
Nombres
Josué
Juges
1 Samuel
2 Samuel
1 Rois
2 Rois
Esdras
Néhémie
Luc (ou tout autre évangile)
Actes des Apôtres
Apocalypse

English



Retour à la page d'accueil en français

De quoi parle la Bible?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries