Que dit la Bible du culte des ancêtres ?



 


Question : « Que dit la Bible du culte des ancêtres ? »

Réponse :
Le culte des ancêtres décrit les croyances et pratiques religieuses impliquant des prières et des offrandes aux esprits des ancêtres défunts. On le retrouve dans beaucoup de cultures à travers le monde. On adresse des prières aux ancêtres et on leur fait des offrandes en pensant qu’ils continuent de vivre dans le monde naturel et peuvent donc influencer l’avenir des vivants. Les esprits des ancêtres sont aussi considérés comme des médiateurs entre les vivants et le Créateur.

Tous les ancêtres morts ne sont pas dignes d’être vénérés : pour cela, la personne doit avoir vécu une vie morale et atteint une forte reconnaissance sociale. Les ancêtres sont censés influencer la vie des nouvelles générations par leurs bénédictions et leurs malédictions, comme des dieux. On les prie et on leur adresse des offrandes pour les apaiser et gagner leur faveur.

On retrouve des vestiges du culte des ancêtres sur des sites archéologiques du Moyen-Orient antique, notamment à Jéricho, qui remontent au 7ème Siècle avant Christ. Il était pratiqué aussi dans les sociétés grecque et romaine antique. Il exerce une forte influence sur les religions traditionnelles chinoises et africaines et on le retrouve également dans les religions traditionnelles japonaises et amérindiennes, qui parlent plutôt de révérence des ancêtres.

Que dit la Bible du culte des ancêtres ? D'abord, elle nous apprend que les esprits des morts ne demeurent pas dans le monde naturel, mais vont au ciel ou en enfer (Luc 16.20-31, 2 Corinthiens 5.6-10, Hébreux 9.27, Apocalypse 20.11-15). La croyance selon laquelle les esprits restent sur terre après leur mort et influencent la vie des autres n’est pas biblique.

Ensuite, la Bible ne dit pas que les morts sont des intermédiaires entre Dieu et l’homme, mais que ce rôle appartient à Jésus-Christ. Il est né, a vécu une vie sans péché, a été crucifié pour nos péchés et a été enterré, puis est ressuscité, a été vu par une multitude de témoins, est monté au ciel et est à présent assis à la droite du Père, d’où il intercède pour ceux qui ont mis leur foi en lui (Actes 26.23, Romains 1.2-5, Hébreux 4.15, 1 Pierre 1.3-4). Il n’y a qu’un Médiateur entre Dieu et l’homme : le Fils de Dieu, Jésus-Christ (1 Timothée 2.5-6, Hébreux 8.6, 9.15, 12.24). Lui seul peut jouer ce rôle.

La Bible interdit l’adoration d’autres dieux que l’Éternel en Exode 20.3-6. Dieu interdit aussi expressément d’avoir recours aux devins et aux sorciers, censés entrer en contact avec les morts (Exode 22.18, Lévitique 19.32, 20.6, 27, Deutéronome 18.10-11, 1 Samuel 28.3, Jérémie 27.9-10).

Satan a toujours voulu supplanter Dieu et se sert de mensonges sur d’autres dieux, et même d’ancêtres, pour nous égarer loin de lui et de la vérité. Le culte des ancêtres est péché, car il va à l’encontre des avertissements clairs de Dieu et cherche à remplacer Jésus-Christ comme le Médiateur divin entre Dieu et l’humanité.


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible du culte des ancêtres ?