Quel est le sens du culte chrétien ?



 


Question : « Quel est le sens du culte chrétien ? »

Réponse :
Le terme grec le plus souvent traduit par « culte » dans le Nouveau Testament (proskuneo) signifie « tomber devant » ou « sʼincliner devant ». Lʼadoration est une attitude dʼesprit. Puisqueʼil sʼagit dʼune action interne, individuelle, les chrétiens rendent sans cesse un culte à Dieu, sept jours sur sept. Même lorsquʼils se réunissent formellement pour adorer Dieu, lʼaccent doit rester sur lʼadoration individuelle. Même dans une assemblée, chaque participant doit être conscient quʼil ou elle adore Dieu personellement.

Le culte chrétien part de lʼintérieur vers lʼextérieur et a deux qualités dʼimportance égale. Nous devons adorer Dieu « en esprit et en vérité » (Jean 4.23-24). Adorer en esprit nʼa rien à voir avec notre posture physique : cela implique notre être intérieur et requiert plusieurs choses. Dʼabord, nous devons être nés de nouveau. Sans le Saint-Esprit qui demeure en nous, nous ne pouvons adorer Dieu parce que nous ne le connaissons pas. « Personne ne peut connaître les pensées de Dieu, si ce nʼest lʼEsprit de Dieu. » (1 Corinthiens 2.11b) Cʼest le Saint-Esprit en nous qui nous pousse à adorer Dieu, puisquʼen fait, il se glorifie lui-même, étant donné que tout culte authentique glorifie Dieu.

Ensuite, adorer en esprit requiert un esprit centré sur Dieu et renouvelé par la vérité. Paul nous exhorte à « offrir [n]otre corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu[, ce qui] sera de notre part un culte raisonnable » et à « ne [pas n]ous conforme[r] au monde actuel, mais [à être] transformés par le renouvellement de lʼintelligence » (Romains 12.1b, 2b). Nous ne pouvons adorer Dieu en esprit que quand notre esprit nʼest plus centré sur les choses de ce monde, mais sur lui. Toutes sortes de distractions peuvent inonder notre esprit alors que nous essayons de louer et de glorifier Dieu, faisant obstacle à notre véritable adoration.

Enfin, nous ne pouvons adorer Dieu en esprit quʼavec un cœur pur, ouvert et repentant. Quand le cœur du roi David était rempli de culpabilité à cause de son péché avec Bath-Shéba (2 Samuel 11), il lui était impossible dʼadorer Dieu. Il sentait que Dieu était loin de lui et « gémissait toute la journée », sentant sa main peser sur lui (Psaume 32.3, 4). Mais quand il a confessé son péché, sa communion avec Dieu a été rétablie et la louange et lʼadoration ont jailli de sa bouche. Il a compris que « les sacrifices agréables à Dieu, cʼest un esprit brisé. O Dieu, tu ne dédaignes pas un cœur brisé et humilié » (Psaume 51.19). Un cœur rempli de péchés non confessés ne peut louer et adorer Dieu.

Un culte authentique est aussi rendu « en vérité ». Tout culte est une réponse à la vérité ; et quelle meilleure mesure de vérité que la Parole de Dieu ? Jésus dit à son Père : « Ta parole est vérité » (Jean 17.17b). Le Psaume 119 dit : « Ta loi est la vérité » (verset 142b) et : « ta parole cʼest la vérité » (verset 160a). Pour adorer Dieu en vérité, nous devons comprendre qui il est et ce quʼil a fait. Il ne sʼest entièrement révélé que dans la Bible. Le culte est une expression de notre louange qui part du fond de notre cœur vers un Dieu que nous comprenons par sa Parole. Si nous nʼavons pas la vérité de la Bible, nous ne connaissons pas Dieu et ne pouvons pas véritablement lʼadorer.

Étant donné que les actes extérieurs sont secondaires dans le culte chrétien, aucune règle ne dit si nous devons être assis, debout, tomber, rester silencieux ou chanter fort des louanges pendant le culte communautaire. Tout cela doit être déterminé en fonction de la nature de lʼassemblée. Le plus important est dʼadorer Dieu en esprit (dans notre cœur) et en vérité (par notre pensée).


Retour à la page d'accueil en français

Quel est le sens du culte chrétien ?