Que dit la Bible du débat création-évolution ?



 


Question : « Que dit la Bible du débat création-évolution ? »

Réponse :
L’objectif de cet article n’est pas de présenter un argumentaire scientifique dans le cadre du débat création-évolution. Si vous cherchez des données scientifiques pour le créationnisme et/ou contre l’évolution, nous recommandons vivement Answers in Genesis et l’Institute for Creation Research (tous deux en anglais). L’objectif de cet article est d’expliquer pourquoi le débat existe, selon la Bible. Romains 1.25 dit : « Eux qui ont remplacé la vérité de Dieu par le mensonge et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen ! »

Un facteur-clé de ce débat est que la majorité des scientifiques qui croient en l’évolution sont athées ou agnostiques. Il y en a certains qui défendent une forme d’évolution théiste, d’autres qui ont une vision déiste de Dieu (Dieu existe, mais n’intervient pas dans le monde, et tout arrive de manière naturelle). Certains examinent les faits avec honnêteté et sincérité, pour en conclure que l’évolution est la meilleure explication possible. Ceux-ci ne représentent cependant qu’un pourcentage insignifiant des scientifiques partisans de l’évolution. La grande majorité des scientifiques évolutionnistes croient que la vie évolue sans aucune intervention d’un être supérieur. L’évolution est une science naturaliste par définition.

L’athéisme requiert une explication autre que l’existence d’un Créateur à l’apparition de l’univers et de la vie. Bien qu’une certaine forme de croyance évolutionniste existait déjà avant Charles Darwin, celui-ci a été le premier à développer un modèle plausible de processus évolutif : la sélection naturelle. À un moment donné de sa vie, Darwin se définissait comme chrétien, mais plus tard, suite à certaines tragédies survenues dans sa vie, il a renoncé à la foi chrétienne et rejeté l’existence de Dieu. L’évolution a été inventée par un athée. Darwin n’avait pas pour but de réfuter l’existence de Dieu, mais c’est une des conséquences de la théorie de l’évolution : elle facilite l’athéisme. Les scientifiques évolutionnistes n’admettraient probablement pas que leur but est d’offrir une explication alternative aux origines de la vie, afin de poser les fondements de l’athéisme, mais d’après la Bible, c’est exactement ce pourquoi la théorie de l’évolution existe.

La Bible nous dit : « Le fou dit dans son cœur : « Il n’y a pas de Dieu ! » (Psaumesss 14.1, 53.1) Elle affirme aussi que les hommes n’ont aucune excuse pour ne pas croire en un Dieu Créateur : « En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient depuis la création du monde, elles se comprennent par ce qu’il a fait. Ils sont donc inexcusables. » (Romains 1.20) D’après la Bible, ceux qui nient l’existence de Dieu sont fous. Pourquoi donc tant de personnes, y compris certains chrétiens, sont-elles prêtes à reconnaître les scientifiques évolutionnistes comme des interprètes objectifs de données scientifiques ? Selon la Bible, ils sont fous ! Cela ne veut pas dire qu’ils manquent d’intelligence. La plupart des scientifiques évolutionnistes sont intellectuellement brillants. La folie, c’est l’incapacité d’appliquer correctement sa connaissance. Proverbes 1.7 nous dit : « La connaissance commence par la crainte de l’Éternel. Il faut être fou pour mépriser la sagesse et l’instruction. »

Les scientifiques évolutionnistes rejettent le créationnisme et/ou le dessein intelligent comme des théories dépourvues de tout caractère scientifique et ne méritant pas de faire l’objet d’un argument scientifique. Selon la définition qu’ils en donnent, un fait « scientifique », en plus d’être observable et vérifiable, doit survenir « naturellement ». La création est par définition « surnaturelle ». Leur argument est que, Dieu et le surnaturel ne pouvant être ni observés, ni vérifiés, le créationnisme et/ou le dessein intelligent ne peuvent être considérés comme des théories scientifiques. L’évolution n’est évidemment ni observable, ni vérifiable non plus, mais cela ne semble pas les préoccuper. À partir de là, toutes les données sont filtrées par la théorie préconçue, préétablie et pré-entérinée de l’évolution, sans qu’aucune piste alternative ne soit envisagée.

Les origines de l’univers et de la vie ne peuvent cependant être vérifiées ni observées. Tant la création que l’évolution sont des théories des origines fondées sur la foi. Elles ne peuvent être vérifiées, car est impossible de remonter des milliards (ou même des milliers) d’années en arrière pour observer les origines de l’univers et de la vie dans l’univers. Les raisons qui poussent les scientifiques évolutionnistes à rejeter la création devraient logiquement les pousser aussi à rejeter l’évolution comme explication « scientifique » des origines. L’évolutionnisme, du moins en ce qui concerne les origines, ne correspond pas davantage à la définition de la science que le créationnisme. Il s’agit soi-disant de la seule explication vérifiable des origines, donc de la seule théorie des origines pouvant être considérée comme scientifique. C’est parfaitement insensé ! Les scientifiques qui défendent l’évolution rejettent une théorie des origines plausible sans même examiner consciencieusement ses mérites, parce qu’elle ne colle pas à leur définition illogiquement étroite de la science.

Si la création est vraie, alors il y a un Créateur à qui nous devons rendre des comptes. L’évolution facilite l’athéisme, en permettant aux athées d’expliquer l’existence de la vie sans Dieu Créateur. L’évolution nie le besoin d’un Dieu dans l’univers. L’évolution est donc le « créationnisme » de la religion athée. Selon la Bible, le choix est clair : nous pouvons croire la Parole de notre Dieu omnipotent et omniscient, ou les explications « scientifiques » illogiques avancées par des insensés.


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible du débat création-évolution ?