En quoi notre corps ressuscité sera-t-il différent de notre corps actuel ?


Question : « En quoi notre corps ressuscité sera-t-il différent de notre corps actuel ? »

Réponse :
Dans sa première Épître aux Corinthiens, Paul aborde les grandes différences entre notre corps terrestre et notre corps ressuscité (voir 1 Corinthiens 15.35-57). Il met en opposition notre corps terrestre et la splendeur de notre corps céleste (ressuscité) : « Le corps est semé corruptible, il ressuscite incorruptible. Il est semé méprisable, il ressuscite glorieux. Il est semé faible, il ressuscite plein de force. Il est semé corps naturel, il ressuscite corps spirituel. » (1 Corinthiens 15.42-44, italiques ajoutés) Pour résumer, notre corps ressuscité sera spirituel, incorruptible, puissant et glorieux.

Nous avons hérité notre corps naturel, parfaitement adapté à notre environnement terrestre, du premier Adam, mais il est devenu périssable à cause du péché. Après avoir désobéi à Dieu, l'homme est devenu mortel. Le vieillissement, la détérioration physique et, enfin, la mort nous concernent tous à présent. Nous sommes poussière et retournerons à la poussière (Genèse 3.19, Ecclésiaste 3.20). Notre corps ressuscité, lui, sera « ressuscit[é] incorruptible ». Il ne connaîtra jamais la maladie, la détérioration, la corruption ni la mort. « Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité […], alors s'accomplira cette parole de l'Écriture : La mort a été engloutie dans la victoire. » (1 Corinthiens 15.54)

À cause de la chute, nous sommes « semé[s] méprisable[s] ». Alors qu'à l'origine, nous avions été créés parfaits, à l'image de Dieu (Genèse 1.27), le péché nous a déshonorés, mais les croyants ont reçu la promesse qu'un jour, notre corps imparfait et méprisable ressuscitera glorieux. Notre corps ressuscité, libéré des restrictions imposées par le péché, sera plein d'honneur et parfaitement adapté à la louange et au service éternel de notre Créateur.

Notre corps actuel se caractérise également par sa faiblesse et sa fragilité. Notre « temple » terrestre est fragile et exposé à une pléthore de maladies. Nous sommes également soumis au péché et à la tentation ; mais un jour, notre corps ressuscitera puissant et glorieux et nous ne serons plus soumis à la faiblesse et à la fragilité de notre vie actuelle.

Enfin, notre corps ressuscité sera un corps spirituel. Notre corps naturel est adapté à la vie sur terre, mais ne peut survivre ailleurs. « Notre nature actuelle ne peut pas hériter du royaume de Dieu. » (1 Corinthiens 15.50) Après la résurrection, nous recevrons un « corps spirituel », parfaitement adapté à la vie au ciel. Cela ne veut pas dire que nous serons pur esprit, car les esprits n'ont pas de corps, mais que notre corps ressuscité n'aura pas besoin de nourriture physique et ne dépendra d'aucun moyen de subsistance naturel.

Les apparitions de Jésus après sa résurrection nous donnent un aperçu de ce que sera notre corps ressuscité. Ses blessures étaient toujours visibles et ses disciples pouvaient le toucher physiquement, mais il pouvait se déplacer sans effort et apparaître et disparaître à volonté. Il mangeait, buvait, s'asseyait et parlait, mais il pouvait aussi traverser les portes et les murs. La Bible dit que notre « corps de misère » sera « conforme à son corps glorieux » (Philippiens 3.21). Les limites physiques dues au péché, qui nous empêchent de le servir pleinement sur terre, auront disparu pour toujours, si bien que nous serons libres de le louer, le servir et le glorifier pour l'éternité.

English


Retour à la page d'accueil en français

En quoi notre corps ressuscité sera-t-il différent de notre corps actuel ?