En quoi l'Église est-elle le corps de Christ ?


Question : « En quoi l'Église est-elle le corps de Christ ? »

Réponse :
L'expression « corps de Christ » est une métaphore couramment employée dans le Nouveau Testament pour l'Église (l'ensemble de toutes les personnes sauvées). L'Église est appelée « un corps en Christ » en Romains 12.5, « un seul corps » en 1 Corinthiens 10.17, « le corps de Christ » en 1 Corinthiens 12.27 et Éphésiens 4.12 et le « corps » en Hébreux 13.3. L'Église est clairement assimilée au « corps » de Christ en Éphésiens 5.23 et Colossiens 1.24.

Quand Christ est venu dans ce monde, il a pris un corps physique « formé » pour lui (Hébreux 10.5, Philippiens 2.7), qui lui a permis de manifester l'amour de Dieu d'une manière claire et palpable, surtout par son sacrifice sur la croix (Romains 5.8). Depuis son ascension, il poursuit son œuvre dans le monde par ceux qu'il a rachetés. L'Église, son corps, manifeste à présent son amour comme il le faisait lui-même pendant sa vue sur terre.

L'Église est le corps de Christ en ce que :
1. ses membres sont unis à Christ par le salut (Éphésiens 4.15-16),
2. ils fonctionnent avec Christ comme leur chef (Éphésiens 1.22-23),
3. ils sont la représentation physique de Christ dans ce monde (l'Église est l'organisme par lequel Christ manifeste sa vie au monde aujourd'hui),
4. le Saint-Esprit demeure en eux (Romains 8.9),
5. ils ont reçu une diversité de dons qui les équipent pour des fonctions spécifiques (1 Corinthiens 12.4-31) « Le corps forme un tout mais a pourtant plusieurs organes, et tous les organes du corps, malgré leur grand nombre, ne forment qu'un seul corps. Il en va de même pour Christ. » (verset 12),
6. ils sont en communion avec tous les autres croyants, indépendamment de leurs origines, de leur appartenance ethnique ou de leur ministère « afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps mais que tous les membres prennent également soin les uns des autres. » (1 Corinthiens 12.25),
7. ils ont l'assurance de leur salut (Jean 10.28-30) ; pour un chrétien, perdre son salut reviendrait à être « amputé du corps de Christ !
8. ils prennent part à la mort et à la résurrection de Christ (Colossiens 2.12),
9. ils sont héritiers de Christ (Romains 8.17),
10. ils ont reçu le don de la justice de Christ (Romains 5.17).

English
Retour à la page d'accueil en français

En quoi l'Église est-elle le corps de Christ ?