Qu'est-ce que la conviction de péché ?


Question : « Qu'est-ce que la conviction de péché ? »

Réponse :
La Bible dit que le Saint-Esprit convaincra le monde de péché (Jean 16.8). Pour définir la conviction de péché, nous devons d'abord comprendre ce qu'elle n'est pas. D'abord, elle n'est pas un simple sentiment de culpabilité, ni même de honte à cause de notre péché : ces sentiments sont naturels et nous affectent tous, mais ce n'est pas la véritable conviction de péché.

Ensuite, la conviction de péché n'est pas un sentiment trépidant ni le pressentiment d'un châtiment divin, choses également courantes dans le cœur et l'esprit des pécheurs.

Enfin, la conviction de péché n'est pas la seule connaissance du bien et du mal ni l'acceptation de ce que la Bible dit du péché. Bien des gens lisent la Bible et sont pleinement conscients que le salaire du péché, c'est la mort (Romains 6.23). Ils savent peut-être qu'« aucun être immoral, impur ou toujours désireux de posséder plus […] n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu » (Éphésiens 5.5). Ils peuvent même s'accorder à dire que « les méchants rejoignent le séjour des morts avec toutes les nations qui oublient Dieu » (Psaume 9.18). Pourtant, malgré toute leur connaissance, ils continuent à vivre dans le péché. Ils en comprennent les conséquences, mais sont loin d'être convaincus de péché.

Si nous avons seulement mauvaise conscience, peur du jugement ou une connaissance intellectuelle de l'enfer, alors nous n'avons pas de véritable conviction de péché. Quelle est donc cette conviction dont la Bible parle ?

Le terme convaincre est une traduction du grec elencho, qui signifie « convaincre de péché, reprendre, accuser, réfuter ou contre-examiner un témoignage ». Le Saint-Esprit agit comme un procureur, qui expose le mal, reprend ceux qui le commettent et nous convainc de notre besoin d'un Sauveur.

Être convaincu de péché, c'est prendre conscience de la gravité de son péché, en voyant la beauté, la pureté et la sainteté de Dieu et en comprenant que le péché ne peut subsister en sa présence (Psaume 5.4). Quand Ésaïe s'est retrouvé dans la présence de Dieu, il a été immédiatement submergé par son propre péché : « Malheur à moi ! Je suis perdu, car je suis un homme aux lèvres impures […] et mes yeux ont vu le roi, l'Éternel, le maître de l'univers ! » (Ésaïe 6.5)

Être convaincu de péché, c'est être absolument horrifié par notre péché, comme Joseph, qui a fui la tentation en s'écriant : « Comment pourrais-je commettre un aussi grand mal et pécher contre Dieu ? » (Genèse 39.9)

Nous sommes convaincus de péché quand nous prenons conscience à quel point notre péché déshonore Dieu. Quand David a été convaincu de péché par le Saint-Esprit, il s'est écrié : « J'ai péché contre toi, contre toi seul, j'ai fait ce qui est mal à tes yeux. » (Psaume 51.6) David savait que son péché était d'abord un affront envers un Dieu saint.

Nous sommes convaincus de péché quand nous prenons pleinement conscience de la colère de Dieu contre nous (Romains 1.18, Romains 2.5). Le geôlier de Philippes est tombé aux pieds des Apôtres et s'est écrié : « Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé ? » parce qu'il était convaincu de péché (Actes 16.30) et qu'il savait qu'il allait mourir sans Sauveur.

Quand le Saint-Esprit nous convainc de péché, cela représente le juste jugement de Dieu (Hébreux 4.12). Son verdict est sans appel. Le Saint-Esprit ne nous convainc pas seulement de péché : il nous amène aussi à la repentance (Actes 17.30, Luc 13.5). Il met en lumière notre relation avec Dieu. Sa puissance nous ouvre les yeux sur notre péché et prépare nos cœurs à recevoir sa grâce (Éphésiens 2.8).

Nous pouvons remercier Dieu de nous convaincre de péché, car sans cela, nous ne pourrions être sauvés. Personne n'est sauvé sans l'œuvre du Saint-Esprit dans nos cœurs, qui nous convainc de péché et nous régénère. La Bible dit que nous sommes tous par nature en rébellion contre Dieu et hostiles à Jésus-Christ. Nous sommes « morts à cause de [n]os fautes et de [n]os péchés » (Éphésiens 2.1). Jésus a dit : « Personne ne peut venir à moi, à moins que le Père qui m'a envoyé ne l'attire. » (Jean 6.44) La conviction de péché en fait partie.

English


Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce que la conviction de péché ?