Qu’est-ce que le confucianisme ?



 


Question : « Qu’est-ce que le confucianisme ? »

Réponse :
Le confucianisme, une religion humaniste optimiste, exerce une influence phénoménale sur la vie, la structure sociale et la philosophie politique en Chine. Ses fondements remontent à un homme du nom de Confucius, né 500 ans avant Christ. Le confucianisme, qui est d’abord un code moral, est souvent considéré comme un système éthique plutôt que comme une religion et met davantage l’accent sur les choses terrestres que sur les choses célestes. La doctrine confucianiste est fondée sur :

1. Le culte des ancêtres : la vénération des ancêtres défunts, dont les esprits contrôleraient le destin de leurs descendants.
2. La piété filiale : la dévotion, l’obéissance et le respect des anciens de la famille par les plus jeunes.

Voici les principes fondamentaux du confucianisme :
1. Jen : la règle d’or
2. Chun-tai : la vertu de l’honnête homme
3. Cheng-ming : la conformité aux codes sociaux
4. Te : la puissance de la vertu
5. Li : des normes de conduite idéales
6. Wen : les arts pacifiques (la musique, la poésie, etc.)

Le système éthique confucianiste est admirable pour l’importance qu’il attache à la vertu, à la fois personnelle et sociale, mais sa philosophie éthique est fondée sur les efforts propres et ne laisse aucune place à Dieu. Confucius enseignait que l’homme est capable de faire tout ce qui est nécessaire pour améliorer sa vie et sa culture en dépendant de sa propre vertu. Le christianisme biblique, lui, enseigne exactement le contraire : non seulement l’homme n’est pas capable d’« effacer son acte de condamnation », mais il ne peut même pas plaire à Dieu ni parvenir à la vie éternelle au ciel par ses propres efforts.

La Bible enseigne que l’homme, dès sa naissance, est pécheur par nature (Jérémie 17.9) et incapable de faire le bien en vue d’être accepté par un Dieu parfaitement saint et juste. « En effet, personne ne sera considéré comme juste devant lui sur la base des œuvres de la loi. » (Romains 3.20) L’homme a désespérément besoin d’un Sauveur. Dieu lui a donné ce Sauveur : son Fils, Jésus-Christ, qui est mort sur la croix pour prendre sur lui la punition de nos péchés et nous rendre acceptables aux yeux de Dieu. Il a échangé sa vie parfaite contre notre péché : « Celui qui n’a pas connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous afin qu’en lui nous devenions justice de Dieu. » (2 Corinthiens 5.21)

Le confucianisme, comme toutes les fausses religions, dépend des œuvres humaines. La foi chrétienne seule reconnaît que « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3.23) et les chrétiens dépendent de Jésus-Christ seul, dont le sacrifice sur la croix sauve tous ceux qui croient en lui et mettent leur confiance, non pas en eux-mêmes, mais en lui seul.


Retour à la page d'accueil en français

Qu’est-ce que le confucianisme ?