Les chrétiens doivent-ils évangéliser les athées ?



 


Question : « Les chrétiens doivent-ils évangéliser les athées ? »

Réponse :
En tant que chrétiens qui connaissons lʼamour de Dieu et avons lʼassurance de passer lʼéternité au ciel, il nous est difficile de comprendre pourquoi il y a des athées, mais on comprend mieux en prenant conscience de la nature humaine pécheresse et de sa forte influence sur les cœurs et les esprits. Dʼun point de vue biblique, les athées nʼexistent pas. Le Psaume 19.1-2 nous dit que les cieux proclament la gloire de Dieu. Sa puissance créatrice se manifeste dans toutes ses œuvres. Romains 1.19-20 développe cette idée en nous disant que ce quʼon peut connaître de Dieu nous est révélé par la création et que tous ceux qui le nient « par leur injustice tiennent la vérité prisonnière » (verset 18). Le Psaume 14.1 et le Psaume 53.1 qualifient de fous ceux qui nient lʼexistence de Dieu. Un athée est donc menteur ou fou, ou les deux. Quʼest-ce qui peut pousser quelquʼun à nier Dieu ?

Lʼobjectif principal de ceux qui sont sous lʼinfluence de leur nature pécheresse est de devenir leurs propres dieux, de détenir pleinement les rênes de leur vie, du moins en apparence. La religion implique des obligations, des jugements et des restrictions, alors que les athées veulent définir leur propre destinée et morale. Ils ne veulent pas se soumettre à Dieu, car leurs cœurs « tend[ent] à la révolte contre Dieu » et quʼils refusent dʼobéir à sa Loi. Ils en sont même incapables, car leur péché les a aveuglés à la vérité (Romains 8.6-7). Cʼest pourquoi les athées passent la plupart de leur temps à se plaindre et à protester, non contre les preuves de la véracité de la Bible, mais contre ses lois. Leur état naturel de rébellion déteste les commandements de Dieu. Ils ne peuvent tout simplement pas accepter que quelque chose ou quelquʼun puisse les contrôler. Ce quʼils ne savent pas est que Satan lui-même les contrôle, les aveugle et prépare leurs âmes pour lʼenfer.

Pour ce qui est dʼévangéliser les athées, nous ne devons pas refuser lʼÉvangile à quelquʼun seulement parce quʼil se dit athée. Nʼoublions pas quʼun athée nʼest pas davantage perdu quʼun musulman, un hindou ou un bouddhiste. Dieu veut certainement que nous annoncions lʼÉvangile (Matthieu 28.19) et défendions les vérités de sa Parole (Romains 1.16). Dʼun autre côté, nous ne sommes pas obligés de perdre notre temps à chercher à convaincre ceux qui nʼen veulent pas. La Bible nous avertit même de ne pas consacrer trop dʼefforts à ceux qui ne sont clairement pas intéressés par des échanges honnêtes (Matthieu 7.6). Jésus a dit aux Apôtres dʼaller prêcher la Parole, mais pas de rester jusquʼà ce que la dernière personne se soit convertie (Matthieu 10.14).

La meilleure méthode est peut-être dʼaccorder à chaque personne le bénéfice du doute, du moins au début. Chaque réponse honnête et sincère à une question est une occasion pour la personne dʼentendre lʼÉvangile. Par contre, si elle nʼécoute pas, ne cherche quʼà débattre ou se montre hostile, cʼest probablement le moment de laisser tomber. Certaines personnes sont profondément et entièrement endurcies contre lʼÉvangile (Proverbes 29.1), pour des raisons à la fois rationnelles et irrationelles. La Bible donne des raisons de croire que certaines personnes se ferment elles-mêmes consciemment à lʼinfluence du Saint-Esprit (Genèse 6.3). Quand nous avons fait un effort sincère pour parler à quelquʼun et quʼil ne réagit pas, nous devons « secoue[r] la poussière de [n]os pieds » contre lui (Luc 9.5) et aller veux ceux qui sont plus ouverts spirituellement. Comme toujours, nous avons avant tout besoin de la sagesse de Dieu, quʼil nous a promise si nous la lui demandons (Jacques 1.5), et nous devons prier pour cette sagesse et mettre notre confiance en Dieu pour quʼil nous guide et nous montre quand et comment couper court à la conversation avec un athée hostile.


Retour à la page d'accueil en français

Les chrétiens doivent-ils évangéliser les athées ?