Que penser du bodybuilding et de la musculation en tant que chrétien ?


Question : « Que penser du bodybuilding et de la musculation en tant que chrétien ? »

Réponse :
La clé pour une vision chrétienne du bodybuilding et de la musculation est certainement la modération. 1 Timothée 4.8 dit : « En effet, l'exercice physique est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, car elle a la promesse de la vie présente et de la vie à venir. » (italiques ajoutés) La forme physique a une certaine importance, comme le dit ce verset. Nous sommes des êtres à la fois physiques et spirituels et notre état physique affecte indéniablement notre vie spirituelle. « Rend[re] gloire à Dieu dans [n]otre corps » (1 Corinthiens 6.20) implique certainement d'entretenir notre forme physique. Le bodybuilding peut tout à fait faire partie du programme d'exercice physique d'un chrétien.

En même temps, comme avec beaucoup de choses, le bodybuilding poussé à l'extrême peut devenir une forme d'idolâtrie. On finit par atteindre un stade où accroître encore sa musculature n'est plus vraiment utile. Le bodybuilding et la musculation peuvent devenir une obsession, voire une addiction. Ce problème est beaucoup plus courant chez les hommes, mais il peut concerner aussi les femmes. S'efforcer de développer ses muscles jusqu'à l'extrême n'est que vanité (1 Samuel 16.7, Ecclésiaste 1.2, 1 Pierre 3.4). Si nous attachons davantage d'importance à notre apparence physique qu'à notre relation avec Dieu, cela montre que notre corps est devenu une idole (1 Jean 5.21).

« Ainsi donc, que vous mangiez, que vous buviez ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu. » (1 Corinthiens 10.31) La question-clé est : le bodybuilding et la musculation glorifient-ils Dieu ? Oui, on peut pratiquer ces activités à la gloire de Dieu, si notre objectif est de développer sa forme, sa force et son tonus, donc de préserver sa santé ; mais non, elles ne le glorifient pas si on les pratique par vanité, par orgueil ou par obsession malsaine de devenir toujours plus grand et plus fort. Que penser du bodybuilding en tant que chrétien? « Tout m'est permis, mais tout n'est pas utile ; tout m'est permis, mais je ne me laisserai pas dominer par quoi que ce soit […] ; tout [m']est permis, mais tout n'édifie pas. » (1 Corinthiens 6.12, 10.23)

English


Retour à la page d'accueil en français

Que penser du bodybuilding et de la musculation en tant que chrétien ?