Pourquoi un couple chrétien doit-il recourir au conseil conjugal ?


Question : « Pourquoi un couple chrétien doit-il recourir au conseil conjugal ? »

Réponse :
Un couple marié en crise doit chercher de l'aide au plus vite. Dans tous les mariages, il y a des divergences et des accrochages qui peuvent devenir ingérables s'ils ne sont pas traités correctement. Beaucoup de couples n'oseront pas chercher d'aide assez tôt, soit par crainte, soit par orgueil : ils attendent que la situation se soit tellement dégradée que leur mariage ne puisse plus être sauvé. Proverbes 11.14 dit : « En l'absence de directives, le peuple tombe ; le salut réside dans un grand nombre de conseillers. » Face à des batailles trop grandes pour nous, les sages demandent de l'aide.

Des problèmes récurrents dans un mariage sont comme des panneaux indicateurs d'un danger à venir. En voici quelques-uns :
1. l'incapacité à bien résoudre un conflit,
2. la domination d'un des conjoints sur l'autre, au point où les besoins du conjoint dominé ne sont plus remplis,
3. l'incapacité à faire des concessions,
4. la recherche de solutions hors du mariage par un des deux conjoints,
5. le manque de communication,
6. la confusion de rôles,
7. la pornographie,
8. la tromperie,
9. les divergences d'opinion dans les choix parentaux,
10. les addictions.

Si vous constatez un de ces signes dans votre couple, il est sage de demander conseil. Tous les conseillers « chrétiens » ne fondent cependant pas leur approche sur des vérités bibliques. Votre famille et vos amis sont certainement bien intentionnés, mais les solutions non bibliques peuvent semer la confusion et aggraver le problème. Choisissez votre conseiller en fonction de sa philosophie et de son adhésion aux Écritures comme fondement de la santé émotionnelle. On raconte beaucoup d'histoires très tristes de personnes qui ont demandé conseil à quelqu'un en qui ils avaient confiance, pour découvrir qu'il s'agissait de « [loups] en vêtements de brebis » (Matthieu 7.15), qui ont trouvé des excuses au péché et demandé à la victime de « s’en remettre car ça allait passer ».

Voici quelques questions à poser lors du premier entretien pour éliminer certains de ces « loups » avant de leur consacrer du temps et de l'argent inutilement :
1. Où le conseiller a-t-il été formé ou reçu sa licence ? La thérapie que vous recevrez sera probablement davantage fondée sur la Bible si le conseiller a été formé par un ministère de relation d'aide chrétienne, plutôt que par une organisation ou Université laïque. Un conseiller avec un diplôme reconnu par l'État ne fera pas forcément un meilleur travail. Un pasteur, conseiller laïc ou groupe de soutien peut offrir d'excellents conseils bibliques.
2. Le conseiller a-t-il de l'expérience dans le domaine dont vous avez besoin ? Quelques questions-clé comme : « Quelle est votre approche de la porno-dépendance ? » vous permettront de décider si vous êtes d'accord avec sa vision.
3. Êtes-vous d'accord avec sa philosophie et/ou affiliation religieuse ? Certaines sectes et dénominations se disent « chrétiennes », mais sont trop éloignées des croyances du couple pour pouvoir leur être utiles. Un conseiller avec des croyances proches des vôtres vous sera plus utile.

Rien ne garantit un résultat parfait, mais ces questions peuvent vous aider à réduire votre champ de recherche. Dieu est pour le mariage et il déteste le divorce (Malachie 2.16). Le premier pas à faire est de lui demander de vous aider à trouver le bon conseiller. Cela peut prendre du temps, mais cela vaut la peine de chercher un conseiller qui apportera un éclairage inspiré de la sagesse de Dieu sur vos problèmes de couple.

English


Retour à la page d'accueil en français

Pourquoi un couple chrétien doit-il recourir au conseil conjugal ?