L'idée du chi est-elle compatible avec la foi chrétienne ?


Question : « L'idée du chi est-elle compatible avec la foi chrétienne ? »

Réponse :
Le chi (qui s'écrit également ch’i ou qi) se définit comme « l'énergie qui donne la vie à toute chose ». Cette idée vient du taoïsme, qui affirme que le développement et le renforcement du chi intérieur, par la méditation, des exercices et d'autres techniques, est spirituellement et médicalement bénéfique. La médecine chinoise traditionnelle, l'acupuncture et certains arts martiaux comme le Tai Chi ont pour objectif ultime de trouver l'équilibre et de développer notre chi sur le plan physique, mental, émotionnel et spirituel.

L'idée de chi est par définition incompatible avec la foi chrétienne. Une doctrine chrétienne fondamentale affirme que Dieu a créé toutes choses par Jésus (voir Genèse 1.1 et Jean 1.1-4). C'est lui qui donne la vie en par lui, en Jésus, que toutes choses existent (voir Psaume 147.9 et Colossiens 1.16-17).

Certains pensent que le chi n'est qu'une autre manière de décrire le « souffle de vie » que Dieu a inspiré à Adam (Genèse 2.7), mais le chi n'est pas transposable dans la foi chrétienne, car sa philosophie sous-jacente (le taoïsme) est incompatible avec celle-ci. La vision taoïste de Dieu, par exemple, est que chaque personne a sa propre définition de « Dieu » et que ces définitions sont toutes parfaitement acceptables, sans qu'on ne puisse juger de leur vérité ou de leur fausseté. Dans la foi chrétienne, Dieu ne se définit pas par comment les hommes le perçoivent, mais il se révèle à nous nous tel qu'il est (voir Jérémie 29.13-14). Dieu est infini et dépasse notre entendement humain, mais il nous a révélé certaines choses le concernant et nous pouvons le connaître personnellement. Pour les chrétiens, Jésus-Christ est la seule voie vers une relation personnelle avec Dieu (voir Jean 14.5-7).

L'idée de chi est indissociable du monde spirituel, qui, quand on s'y engage, ouvre la voie vers Dieu ou vers les démons. Dans l'Ancien Testament, Dieu interdit certaines pratiques occultes à Israël, pour les protéger, car ces pratiques les auraient mis en contact avec des puissances démoniaques (voir Deutéronome 18.9-13).

Certaines pratiques en apparence innocentes, comme celles consistant à trouver l'équilibre et à développer son chi, peuvent avoir des avantages apparents (ou, du moins, avoir des effets « pas trop négatifs »), mais, si elles ne s'inscrivent pas dans une vision biblique du monde, elles doivent être évitées. Le chi est une contrefaçon de la vie que Christ offre (voir Jean 10.10).

English


Retour à la page d'accueil en français

L'idée du chi est-elle compatible avec la foi chrétienne ?