Que voulait dire Jésus par : « cette génération ne passera pas » ?



 


Question : « Que voulait dire Jésus par : « cette génération ne passera pas » ? »

Réponse :
Cette citation de Jésus sur la fin des temps se trouve en Matthieu 24.34, Marc 13.30 et Luc 21.32. Jésus a dit : « Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera pas avant que tout cela n’arrive. » Les événements dont il parlait, l’avènement de l’Antéchrist, la désolation des lieux saints et le soleil qui s’obscurcit, ne sont pas survenus du vivant de ses contemporains. Il est donc évident que Jésus pensait à autre chose.

La clé pour comprendre ce qu’il voulait dire se trouve dans le contexte, dans les versets qui entourent celui-ci, particulièrement les versets précédents. Matthieu 24.4-31 est clairement une prophétie qui annonce des événements à venir. Jésus avait déjà dit que le Royaume avait été retiré aux hommes de cette génération (Matthieu 21.43). Matthieu 24-25 parle donc forcément de l’avenir. La génération dont parle Jésus, qui « ne passera pas » avant son retour, est une génération future : celle de l’époque des événements décrits. Le terme génération fait référence aux contemporains des événements décrits en Matthieu 24-25.

Jésus veut dire que tous ces événements se succéderont très rapidement. Une fois qu’on commencera à observer ces signes, la fin sera proche et Jésus reviendra juger le monde du vivant de cette génération. La parabole qu’il raconte en Matthieu 24.32-33 appuie cette interprétation : « Tirez instruction de la parabole du figuier : dès que ses branches deviennent tendres et que les feuilles poussent, vous savez que l’été est proche. De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, qu’il est à la porte. » De même que les feuilles de figuier sont un signe sûr que l’été est proche, de même l’accomplissement de « toutes ces choses » (décrites en Matthieu 24) sera un signe sûr de la venue des temps de la fin. Ceux qui seront sur terre à ce moment-là n’auront plus que peu de temps.

Une autre interprétation possible est que la prophétie de Jésus en Matthieu 24 a un « double accomplissement ». D’après cette théorie, « cette génération » est bien celle à laquelle Jésus s’adresse et une partie de ce qu’il annonce s’est accompli de leur vivant : la destruction de Jérusalem par les Romains en 70 ap. J.-C., qui est une préfiguration de choses pires encore à venir. De nombreux aspects de la prophétie de Jésus, notamment les signes célestes décrits en Matthieu 24.29-31, ne se sont cependant pas accomplis en 70. Le problème principal de cette théorie du « double accomplissement » est qu’elle ne concorde pas avec l’affirmation de Jésus selon laquelle « toutes » ces choses s’accompliraient du vivant de « cette génération ». Il est donc plus probable que « cette génération » désigne celle des temps de la fin.

Jésus dit qu’une fois que ces événements commenceront à se produire, ils s’accompliront vite. L’âge de grâce aura continué très longtemps, mais quand arrivera finalement l’heure du jugement, tout s’accélérera. Cette notion de Dieu qui accélère les choses vers la fin des temps se retrouve dans d’autres passages des Écritures (Matthieu 24.22, Marc 13.20, Apocalypse 3.11, 22.7, 12, 20).


Retour à la page d'accueil en français

Que voulait dire Jésus par : « cette génération ne passera pas » ?