Quel est le bon moment pour se marier ?



 


Question : « Quel est le bon moment pour se marier ? »

Réponse :
Le bon moment pour se marier varie en fonction des personnes et des situations. Le niveau de maturité et l'expérience de la vie varient beaucoup d'une personne à l'autre ; certaines personnes y sont prêtes dès l’âge de 18 ans et d'autres ne le seront jamais. Étant donné que le taux de divorce dépasse les 50 %, il est évident qu’il en beaucoup dans notre société qui ne considèrent pas le mariage comme un engagement à vie. Il s'agit cependant là de la vision du monde, généralement en désaccord avec celle de Dieu (1 Corinthiens 3.18).

Pour réussir son mariage, un fondement solide est indispensable et doit être établi déjà avant de commencer à fréquenter un conjoint potentiel. Notre marche chrétienne doit aller bien au-delà de la simple fréquentation du culte du dimanche et de la participation à des études bibliques : nous avons besoin d'une relation personnelle avec Dieu, qui n'est possible que par la confiance et l'obéissance à Jésus-Christ. Nous devons nous former au sujet du mariage et étudier comment Dieu le perçoit avant de nous lancer. Toute personne doit savoir ce que la Bible dit de l'amour, de l'engagement, des relations sexuelles, du rôle du mari et de la femme et des attentes de Dieu à notre égard avant de s'engager. Il est important aussi d'avoir pour modèle au moins un couple chrétien marié. Un couple plus âgé peut répondre à nos questions concernant la recette d'un mariage réussi, comment créer une meilleure intimité (au-delà du physique), l'importance de la foi, etc.

Un couple qui envisage de se marier doit aussi s'assurer de bien se connaître l'un l'autre. Les futurs conjoints doivent connaître la vision de l'autre du mariage, des finances, du rôle de la belle-famille, de l'éducation des enfants, de la discipline, des devoirs du mari et de la femme ou de la question de savoir si les deux conjoints, ou un seul, doit travailler en dehors du foyer, ainsi que son niveau de maturité spirituelle. Beaucoup de personnes se marient en croyant sur parole leur conjoint se disant chrétien, pour découvrir par la suite que ce n'était qu'une façade. Un couple qui envisage de se marier doit demander à être accompagné par un pasteur ou un conseiller chrétien. De fait, beaucoup de pasteurs refusent de marier un couple sans l'avoir rencontré plusieurs fois pour des séances d'accompagnement.

Le mariage n'est pas seulement un engagement entre les deux conjoints, mais une alliance avec Dieu. C'est la promesse de passer le reste de sa vie avec la personne choisie, qu'il soit riche, pauvre, en bonne santé, malade, en surpoids, en sous-poids ou ennuyeux. Un mariage chrétien doit tenir ferme en toutes circonstances et résister aux disputes, à la colère, à la dévastation, aux catastrophes, à la dépression, à l'amertume, aux dépendances et la solitude. Il ne faut jamais se marier en retenant l’option du divorce comme une possibilité, pas même en dernier recours. La Bible nous dit qu'avec Dieu, tout est possible (Luc 18.27), ce qui implique certainement le mariage. Si un couple décide dès le départ de rester fidèles à leur engagement et de mettre Dieu en premier, le divorce ne sera pas l'issue inévitable d'une situation difficile.

Il est important de se souvenir que Dieu veut nous donner ce que nos cœurs désirent, mais que cela n'est possible que si nos désirs sont en accord avec les siens. Certains personnes se marient juste parce qu'ils ont « un bon feeling ». Au début du flirt, et même du mariage, notre cœur chavire rien qu'à la vue de la personne aimée. L'idylle est à son apogée : vous êtes amoureux. Beaucoup s'attendent à ce que ce sentiment dure toujours, mais la réalité est qu'il ne dure pas. Quand les sentiments s'estompent, nous sommes déçus et pouvons même aller jusqu'au divorce. Ceux dont le mariage dure savent que la joie de la compagnie de l'autre ne doit pas forcément disparaître. Les papillons cèdent plutôt la place à un amour plus profond, un engagement plus fort, des fondements plus solides et une sécurité inébranlable.

La Bible dit clairement que l'amour ne dépend pas des sentiments. On le voit quand nous sommes appelés à aimer nos ennemis (Luc 6.35). L'amour véritable n'est possible que si nous laissons le Saint-Esprit agir en nous, cultivant le fruit de notre salut (Galates 5.22-23). C'est une décision que nous prenons tous les jours de mourir à nous-mêmes et à notre égoïsme pour laisser la lumière de Dieu briller en nous. Paul nous montre comment aimer les autres en 1 Corinthiens 13.4-7 : « L'amour est patient, il est plein de bonté ; l'amour n'est pas envieux ; l'amour ne se vante pas, il ne s'enfle pas d'orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité ; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. » Quand nous pourrons aimer quelqu'un comme décrit dans ce passage, alors nous serons prêts à nous marier.


Retour à la page d'accueil en français

Quel est le bon moment pour se marier ?