settings icon
share icon
Question

Quelle proportion de la Bible a été transmise par tradition orale ?

Réponse


Tout d'abord, il faut distinguer la "tradition" orale de la "transmission" orale. Le terme tradition implique une croyance ou une pratique de longue date qui n'est pas nécessairement liée à des faits ou à des preuves explicites. La transmission est une méthode d'acheminement de l'information. Le contenu de la Bible a, dans certains cas, d'abord été relayé par une "transmission" orale, mais pas comme le résultat d'une "tradition". Il s'agissait plutôt d'une explication directe de faits spécifiques concernant certaines personnes, certains lieux et certaines époques. Dans la plupart des cas, le texte biblique a été mis par écrit au moment des événements décrits, ou peu après. Un bon exemple en est le livre de Luc, qui indique explicitement ses origines au chapitre 1. Luc met par écrit les résultats de son enquête, en utilisant les expériences de témoins oculaires réels. Les historiens ont établi que Luc était une source d'informations précises de premier ordre. Certaines parties de cet évangile pourraient être considérées comme une "transmission orale" antérieure à sa rédaction, bien que nombre des mêmes faits se retrouvent dans l'évangile antérieur de Marc.

Marc aurait été écrit vers 55 après J.-C., bien trop près des événements décrits pour qu'il puisse entrer dans la catégorie des "traditions orales". En outre, beaucoup de gens oublient souvent que les évangiles ne sont ni les premiers écrits chrétiens, ni les sources originales de leur contenu. Les lettres de Paul, par exemple, ont presque toutes été écrites avant les Évangiles. Dans 1 Corinthiens 15, Paul décrit les grandes lignes de la foi chrétienne. Il précise que ces points sont ceux qui lui ont été enseignés lors de sa conversion, qui a eu lieu quelques années seulement après la résurrection.

On peut dire la même chose de l'Ancien Testament. Les mots ont été écrits intentionnellement, pour enregistrer le message ou les événements qui se sont produits. Les livres de l'Ancien Testament ne sont pas des collections de légendes antérieures, formulées en langage "il était une fois", et ils ne sont pas détachés des faits historiques.

Cet enregistrement direct des messages et des événements contraste fortement avec les écrits d'autres religions, comme l'islam. Le Coran a été transmis exclusivement sous forme orale pendant les quarante années du ministère de Mahomet. De petites parties du Coran ont été écrites sous forme de bribes et de fragments, mais jamais sous forme de manuscrit. Ce n'est qu'après la mort de Mahomet que ses paroles ont été rassemblées dans une compilation, qui a elle-même été éditée et révisée jusqu'à ce que les copies concurrentes soient détruites par le calife Uthman. En outre, les hadiths, qui sont littéralement des "traditions orales", constituent une source majeure de connaissances islamiques, dans la mesure où leur seul support est la confiance dans l'intégrité spirituelle de leurs sources. Le processus utilisé par l'Islam pour déterminer cette fiabilité est connu sous le nom d'isnad. Un autre exemple de la distinction que l'on peut faire entre le christianisme et les "traditions" orales nous vient de Jésus lui-même. Les pharisiens utilisaient les traditions orales comme moyen d'interpréter la loi de Moïse. Bien que Jésus ait fait l'éloge des Écritures, il a fermement condamné le recours à la tradition orale pour sa tendance à refléter les désirs des traditionalistes plutôt que la volonté de Dieu (voir Marc 7:6-9).

La transmission orale, en soi, n'est pas une méthode totalement peu fiable, en particulier pour les messages les plus simples. À une époque où la plupart des gens ne lisaient ni n'écrivaient, la transmission orale était courante et il était essentiel de conserver les mots exacts de l'original. Le véritable avantage d'un message écrit par rapport à un message oral est que l'écriture préserve un instantané du message à un moment donné. On peut comparer objectivement les différences entre différentes affirmations, et un même message peut être relu avec une précision identique à plusieurs reprises. Selon des preuves internes et externes, les paroles de la Bible ont été préservées sous forme écrite extrêmement tôt, en tant qu'enregistrements de faits, et non en tant que traditions orales.

English



Retour à la page d'accueil en français

Quelle proportion de la Bible a été transmise par tradition orale ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries