Qu’est-ce que le baptême pour les morts ?



 


Question : « Qu’est-ce que le baptême pour les morts ? »

Réponse :
Le baptême pour les morts est une pratique non biblique qui consiste à baptiser quelqu’un à la place d’une personne décédée afin de confesser publiquement la foi de cette personne. On peut le rapprocher du baptême d’un mort.

Cette pratique se fonde sur une mauvaise interprétation d'1 Corinthiens 15.29 : « S’il en était autrement, que feraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si les morts ne ressuscitent en aucun cas, pourquoi se font-ils baptiser pour eux ? » Ce passage est difficile à interpréter, mais, en le comparant avec le reste des Écritures, on se rend facilement compte qu'il ne veut pas dire qu'une personne morte puisse être sauvée en étant baptisée à travers quelqu'un d'autre, pour la simple raison que le baptême n'est pas requis pour le salut (Éphésiens 2.8, Romains 3.28, 4.3, 6.3-4). Ce passage (versets 12-29) parle de la certitude de la résurrection, pas du baptême pour les morts.

Quelle était cette pratique du baptême pour les morts ? Ce passage est mystérieux et plus de trente différentes interprétations différentes ont été avancées.
1. Le verset 29 parle de certaines personnes qui se faisaient baptiser pour les morts et rappelle que cela n’aurait aucun sens à moins qu’il n’y ait une résurrection.
2. Paul fait référence soit à une coutume païenne (à noter qu'il n’associe ni ses lecteurs, ni lui-même, à cette pratique), soit à une pratique superstitieuse et non biblique de l'église de Corinthe consistant à se faire baptiser à la place de croyants décédés avant d’avoir reçu le baptême.
3. Quoi qu'il en soit, Paul n'approuve certainement pas cette pratique : il ne fait que la citer. La pratique mormone du baptême pour les morts n'est ni biblique, ni raisonnable. Les baptêmes pour les morts étaient courants dans les religions païennes grecques et certains sectes le pratiquent encore, mais il ne change rien à la destinée éternelle d'une personne : celle-ci se détermine pendant sa vie (Luc 16.26).


Retour à la page d'accueil en français

Qu’est-ce que le baptême pour les morts ?